Kindle Unlimited officiel : Amazon aura son Netflix de l'ebook

Nicolas Gary - 17.07.2014

Lecture numérique - Usages - abonnement illimité - Kindle ebooks - Unlimited Amazon


L'information avait fuité hier, après la découverte de quelques pages apparues soudainement sur le site d'Amazon.com, mais désormais, c'est clair : l'offre d'abonnement de la société américaine est mise en place. Les informations n'ont pas vraiment évolué : 600.000 titres, avec un forfait mensuel à 9,99 $, et une opération d'infiltration du Kindle sur les modèles Oyster et Netflix. 

 

 

 

 

Gigaom s'est procuré la vidéo de présentation officielle du nouveau service, et a obtenu quelques compléments d'infos. C'est une offre de 638.416 ouvrages numériques qui sera mise en avant, sans qu'aucun des grands éditeurs ne soit pour l'instant présent. Au diable donc les Simon & Schuster, Hachette Book Group et consorts : l'offre se centre sur les petits et moyens éditeurs, avec toutefois quelques grosses pointures.

 

Retrouver Harry Potter, Hunger Games ou encore le Seigneur des Anneaux n'est pas anodins. Et bien entendu, Amazon disposera d'une large offre de titres autopubliés, issus de son programme KDP. 

 

Manifestement, Kindle Unlimited tournera sur tous types d'appareils, ce qui semblerait exclure une solution de streaming - même si les avis divergent encore là-dessus. Le système d'applications particulièrement efficace, permettrait de retrouver ses livres sur tous types de plateformes. 

 

Or, face à Amazon, deux grosses boutiques sont déjà bien implantées : Scribd et Oyster, pour le marché américain, ont largement déblayé le passage, en signant des accords avec de nombreux éditeurs du pays. Si pour l'heure, Amazon ne dispose pas des mêmes arrangements, son offre d'auteurs indépendants compense amplement : Scribd compte 500.000 titres et Oyster, 400.000 

 

Pour ce qui est de la rémunération des auteurs, tout dépendra manifestement de l'éditeur chez qui ils ont signé. Mais grosso modo, si le montant va varier, il faut prendre en compte que le modèle repose sur un certain pourcentage du livre lu, qui entraîne le reversement de droits. Pour certaines maisons, il pourra s'agir d'un pourcentage, pour d'autres, de l'intégralité des droits dus, comme pour un achat à l'unité. 

 

Pour les auteurs KDP - uniquement américains, manifestement - leurs ouvrages sont automatiquement ajoutés à la liste Kindle Unlimited, affine d'assurer un effet de masse. Les auteurs seront payés si les lecteurs dépassent les 10 % de lecture du livre. Et l'argent sera prélevé sur le fonds Kindle Library, mis en place par Amazon, et qui avoisine 1,2 million $ pour le mois de juillet.

 

Selon les informations recueillies par ActuaLitté, le service sera prochainement mis en place en France. Plusieurs sources concomitantes nous ont en effet parlé de la moitié du second semestre - soit grosso modo, le mois de septembre, et sa traditionnelle rentrée littéraire. Sollicité par ActuaLitté, Amazon n'a pour l'heure pas répondu à nos demandes de complément d'information.