medias

Kobo annonce des ventes record au Royaume-Uni

- 06.01.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kobo - Vente - Royaume-Uni


Toujours la même litanie. Encore un acteur du livre numérique qui nous annonce que ses ventes d'ebooks ont explosé en décembre, et ce, quel que soit l'endroit sur le globe.

 

Hier, Hachette et HarperCollins se tiraient le bourre pour savoir lequel des deux avait vendu le plus de livres numériques au Royaume-Uni. Aujourd'hui, c'est au tour de Kobo de faire tomber ses chiffres.

 

Coup double, Royaume-Uni et France

 

Le producteur canadien de tablettes et par ailleurs possesseur de la plus grande librairie en ligne du monde a battu ses propres records. La firme se targue d'avoir multiplié ses ventes par sept dans le royaume sur la période des vacances scolaires de Noël.

 

 

Les trois livres les plus vendus sont The Unremarkable Heart (0,60€), The Girl with the Dragoon Tattoo (version anglaise de L'homme qui n'aimait pas les femmes de Stieg Larsson) en partie grâce à la sortie imminente du film du même nom et Saving Rachel, un livre autoédité de John Locke.

 

John Locke ?!

 

Non pas celui de Lost. Pas non plus le philosophe anglais du XVIIème siècle, inspirateur de Voltaire et Kant. Le Locke dont nous parlons ici est tout simplement l'un des auteurs les plus lus au monde actuellement. Et pour cause, il est le premier auteur autoédité à avoir dépassé le million de livres vendus en juin. Il faut préciser que son livre coûte 0,99£ (soit approximativement 1,20€).

 

Mais qu'en est-il chez nous ? Kobo annonce avoir connu en France une de ses plus grandes progressions dans le monde. 7.000% ! Le chiffre laisse pantois, et nous surtout rappelle que l'industrie numérique en France est partie de loin, de très loin.

 

Selon certaines estimations, la Fnac aurait d'ailleurs participé au succès, si l'on peut dire, en écoulant 30.000 lecteurs ebook du Canadien durant les fêtes, estime La Tribune. « C'est le produit le plus vendu dans nos magasins après l'iPad 2 et les ventes du Kobo ont dépassé, en deux semaines, les ventes annuelles du Fnacbook », expliquait le PDG de Fnac, Alexandre Bompard. 

 

Pourtant le classement nous laisse quelques motifs de satisfactions. La palme revient à David Foenkinos pour son roman La délicatesse, qu'il a adapté au cinéma avec son frère Stéphane cette année. 

 

Dans un communiqué, Kobo se félicite des « centaines de milliers d'activations de nos produits chaque jour depuis le jour de Noël ». Tout comme son PDG, Michael Serbinis, PDG qui a ajouté : « Toutes nos prévisions ont été dépassées ces derniers temps et nous avons connu une moyenne de plusieurs téléchargements d'ebooks par seconde pendant les vacances ».

 

Bref, tout le monde est content. Mais attention à la réaction des concurrents. Apple n'a encore rien annoncé, et Kobo n'a qu'à bien se tenir, surtout quand on constate que le livre le plus vendu au monde reste la biographie de Steve Jobs par Walter Isaacson.