Kobo arrête les tablettes pour se concentrer sur les applications

Clément Solym - 10.10.2014

Lecture numérique - Tablettes - Kobo Canada - lecteur ebook - lecture tablette


Le message vient du président Michael Tamblyn en personne : la société Kobo ne s'attachera plus à créer des tablettes, et compte plutôt tourner ses efforts vers les applications de lecture optimisées. Faire profiter au lecteur d'une application plus pertinente selon sa machine sera la nouvelle priorité, plutôt que de développer des outils de lectures – en dehors de l'encre électronique.

 

 

 

Alors que sort le nouveau lecteur ebook Aura H20 étanche, la firme canadienne, désormais filiale de Rakuten, préfère abandonner le marché des tablettes. « C'est quelque chose que vous remarquez dans vos relations avec les revendeurs. Les tablettes dont nous disposons déjà continueront d'être vendues, mais nous n'avons pas de projet pour de nouvelles tablettes. »

 

L'accord passé avec les librairies WHSmith se poursuivra toutefois, avec un accent porté sur la promotion dans les librairies, pour inciter les clients à découvrir la lecture numérique. (via The Bookseller)

 

L'information n'est pas si nouvelle que cela : à l'occasion de l'IFA de Berlin, Kobo assurait déjà qu'aucune sortie de nouveau modèle n'était au programme. Et que leur nouvelle politique serait plutôt d'apporter des solutions applicatives aux autres entreprises. 

 

Mais tout cela s'inscrit dans une autre logique : Takahito Aiki a pris la place de Mike Serbinis cette année. Et ce dernier est spécialisé dans les redressements d'entreprises – ou pour employer une expression bien de chez nous, le dégraissage de mammouths. Peu après son arrivée, 63 personnes quittaient la société, et on opérait des coupes dans les investissements en matériel.

 

Il est vrai que le marché des tablettes est ultra-concurrentiel, et que les gros acteurs du secteur se nomment Apple, Google ou Samsung, et sont autrement plus gros que Kobo – voire même qu'Amazon. Cette concurrence avait d'ailleurs conduit Barnes & Noble à s'associer avec Samsung après avoir également décidé d'abandonner les investissements dans les tablettes. 

 

Michael Tamblyn doit être présent sur la Foire de Francfort ce soir. Nous tenterons d'en apprendre plus.

 

Mise à jour 14h :

 

Le grand patron de Kobo nous a apporté quelques précisions. La fin des tablettes alors ? « Ne jamais dire jamais ! »