Kobo contourne les contraintes d'Apple avec de l'HTML5

Clément Solym - 27.07.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - politique - apple - tarifs


L'actualité récente a été mouvement pour le Canadien Kobo. D'abord, la liquidation des librairies Borders, qui a nécessité un recadrage et une communication assidus, pour bien distinguer la faillite de Borders de l'activité de Kobo. (voir notre actualitté)

L'autre grand pan, c'est la politique tarifaire d'Apple, qui a décidé que dans toute application, une taxe de 30 % serait prise sur les ventes réalisées. Et le créateur de l'appli avait désormais interdiction de mettre en place un lien permettant d'acheter sur un site internet qui ferait sortir de l'application.

Une belle fin de mois de juillet en perspective. Fort de sa communauté de 4 millions d'utilisateurs, Kobo a donc décidé de proposer une nouvelle expérience de lecture numérique, avec le développement d'une application web basée sur la technologie HTML 5. Une expérience optimisée, et une solution plus simple d'utilisation sur les appareils iOS.

Cette formule ne remplacera d'ailleurs pas l'application iOS dédiée, mais viendra la compléter avec une stratégie de contournement des obstacles imposés par Apple. On pourra alors simplement surfer depuis son navigateur sur l'application web, puisque l'HTML 5 est particulièrement choyé sur les appareils iOS...

Une plateforme repensée, et finalement un petit bras d'honneur à Apple, pour continuer à commercialiser à destination des possesseurs d'iPad et iPhone...

Dans tous les cas, assure Kobo, le développement d'une application web en HTML5 garantira aux utilisateurs une bien meilleure expérience encore, pour la lecture, évidemment, mais surtout parce que le marchand poursuit ses efforts pour proposer un catalogue fort.