Kobo envahit l'Europe par l'Allemagne et l'Espagne

Clément Solym - 11.04.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - kobo - canada - europe


Toute occasion est bonne à prendre, et particulièrement celles de manifestations littéraires professionnelles comme la Foir de Londres. Pour le Canadien Kobo, ce 11 avril marque le début de la conquête de l'Est...

À partir de mai 2011, l'Allemagne et l'Espagne seront les premiers pays européens à profiter des services de lecture numérique proposés par Kobo, avec librairie et lecteur ebook. La France, l'Italie et les Pays-Bas viendront peu après. Sans date précise encore.


De nombreux éditeurs européens ont manifestement signé avec Kobo pour proposer leur catalogue d'ebooks, tout à la fois pour le lecteur dédié, mais également les applications multiples disponibles.

Pour Michael Serbinis, directeur général de Kobo, l'Europe, comme le reste du monde est à la recherche d'un service de lecture numérique qui englobe la totalité des appareils existants. C'est pour répondre à cette attente que Kobo arrive avec son service sur le marché européen.

Présent sur une centaine de pays dans le monde, et comptant trois millions d'utilisateurs, Kobo dispose aujourd'hui d'un catalogue de 2,3 millions d'ebooks et propose depuis 2009, date de son lancement, un service de Cloud comptuing, permettant de lire n'importe où, sur n'importe quoi. Enfin... presque.

Kobo est également le premier service de lecture numérique à avoir posé ses valises sur le PlayBook de BlackBerry, la tablette que l'on attend... (notre actualitté)

(voir le communiqué de presse)