Kobo et Amazon : manque de transparence sur le chiffre d'affaires ?

Clément Solym - 09.01.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - kobo - Amazon - Fnac


Le marché du livre numérique explose en Europe et outre-Atlantique, selon des organismes de recherches, mais aussi les dire des distributeurs et commerçants du secteur.

 

Cependant, une journaliste de CBC News, Jessica Wong, s'agace du manque de transparence des distributeurs quant à leurs chiffres d'affaires, en particulier de la part de Kobo Inc. et d'Amazon.

 

 

Le 5 janvier, Kobo a annoncé des ventes records pour les vacances de Noël. Une annonce qui suit de près le communiqué d'Amazon révélant avoir vendu des millions de Kindle Fire et de lecteurs ebooks par semaine durant la même période, « les meilleures vacances de Noël pour Kindle », avait déclaré le patron du géant américain, Jeff Bezos.

 

Selon la journaliste, ces déclarations sont surtout des appâts pour attirer la clientèle, mais aussi de la fanfaronnade pour rassurer les partenaires et les clients. Non pas que Jessica Wong les accuse de mensonges, mais elle souligne avec justesse le manque d'exactitude des chiffres annoncés par ces entreprises.

 

En effet, Amazon parle d' « environ un million » de produits vendus par semaine en décembre. Kobo explique que les ventes ont augmenté de « 5% depuis le plus gros week-end précédent (aussi en décembre) », sans préciser de chiffre sur ce week-end.

 

Kobo ajoute qu'« offrir des ebooks a augmenté de 200% comparé à la même période l'année dernière ». Pareil, 200 % à partir de quoi exactement ? De plus, l'une des plus importantes plus-values s'est réalisée en France avec une croissance de 7000 % selon Kobo, mais on peut toujours se demander sur quoi se base ce chiffre alors que le partenariat Fnac/Kobo n'a été annoncé que très récemment, en octobre dernier.

 

Une opacité douteuse, qui mériterait quelques éclaircissements…