Kobo recueillera les abonnés abandonnés par Blinkbox Books

Antoine Oury - 28.01.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Blinkbox Books Tesco - Kobo transfert abonnés - librairie numérique ebooks


Comme annoncé par Tesco, en l'absence de repreneur, la partie librairie numérique de Blinkbox, le service numérique de la chaîne de supermarchés fermera ses portes le 28 février prochain. L'avenir des bibliothèques des utilisateurs restait incertain : quand une librairie numérique ferme, les droits d'accès aux ebooks sont généralement perdus, et l'accès impossible à moins d'un téléchargement, au préalable. Kobo vient de se présenter comme le libraire providentiel.

 


Cheminée chez Kobo

Viens, on est bien (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Blinkbox a répondu par l'affirmative à la proposition de Kobo, et informera prochainement ses utilisateurs quant à la procédure pour transférer son compte, et conserver un accès vers les livres numériques achetés. L'opération bénéficiera à Kobo, qui gagnera ainsi plusieurs centaines de nouveaux clients. « Si vous n'avez acheté aucun ebook dans notre librairie, nous vous suggérons de vous inscrire auprès de Kobo », souligne même Blinkbox.

 

Ce n'est pas la première fois que la société canadienne, propriété de Rakuten, se propose pour accueillir les clients dépourvus de librairie numérique après une fermeture. En février 2014, Sony abandonnait ses activités autour de la lecture numérique aux États-Unis, et cédait — vendait, plus probablement — sa base client à Kobo.

 

En somme, amalgamer les audiences des divers concurrents d'Amazon, pour finalement donner le change ? Le transfert sera en tout réalisé prochainement, et permettra de retrouver les accès aux livres, mais pas les notes de lecture et autres signets. Il est encore possible d'acheter des livres sur Blinkbox jusqu'au 9 février, date de la fermeture de l'application.