Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Kobo remplace Deutsche Telekom dans l'alliance Tolino

Antoine Oury - 02.01.2017

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kobo Tolino - Tolino Deutsche Telekom - Kobo ebooks Allemagne


Dans le domaine de la lecture numérique, pas de trêve des confiseurs : selon des informations disponibles depuis quelques jours sur le site de l'Autorité de la concurrence allemande, la société japonaise Rakuten, propriétaire de Kobo, aurait été sur le point de racheter l'alliance allemande Tolino. Absolument pas : il ne s'agit en réalité que d'une prise de participation, certes importante, mais qui ne signifie pas rachat.

 

Tolino - Frankfurt Buchmesse 2015

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Les informations manquaient ce matin, après l'annonce d'un possible rachat de Tolino par Rakuten : de nombreuses hypothèses étaient lancées, plus ou moins valables, et les équipes de communication ont visiblement travaillé dur pour fournir des informations un peu plus tangibles.

 

Sollicité par ActuaLitté, Tolino précise que Rakuten « rachètera la plateforme technologique Tolino auprès de Deutsche Telekom à la fin du mois de janvier 2017, pour devenir le nouveau partenaire technique de l'alliance Tolino ».

 

La somme pour cet investissement n'est évidemment pas dévoilée, mais les contrats sont d'ores et déjà signés. La transaction, toutefois, doit encore être validée par l'autorité de la concurrence allemande.

 

« Nous sommes fiers d'avoir contribué au succès de Tolino en tant que partenaire technique » a commenté Felix Wunderer, vice-président chargé de la lecture numérique chez Deutsche Telekom. « Ensemble, nous sommes parvenus à faire de Tolino un nom incontournable de la lecture numérique, avec un écosystème ouvert et des appareils reconnus comme performants selon de nombreux tests. »

 

« Après avoir réussi à créer un environnement de lecture aussi performant que ceux de concurrents américains, c'est désormais le bon moment pour Deutsche Telekom de céder les activités liées à la plateforme que nous avons développée au cours des 4 dernières années, avec force investissements et efforts », termine Felix Wunderer.

 

La nouvelle alliance Tolino rassemblera donc Kobo, Hugendubel, Thalia et Weltbild, si l'Autorité de la concurrence valide ce rachat.

 

Évidemment, la marque Tolino est conservé, et les clients Tolino et Kobo en Allemagne ne verront aucun changement s'opérer après ce rachat : ils continueront d'accéder gratuitement aux hotspots gratuits pour connecter leur appareil et télécharger des livres, et pourront toujours utiliser l'application et le cloud Tolino. 

 

Un rachat complet de Tolino était difficile à envisager, étant donné le succès remporté par l'offre numérique et l'implication d'acteurs traditionnels du livre, mais il s'agit sans aucun doute d'un beau coup de la part de Kobo, qui s'implante un peu plus en Europe en rejoignant une offre déjà bien installée en Allemagne.