Kobo renforcera la position de WH Smith, face à Amazon

Clément Solym - 13.10.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - WH Smith - Kobo - accord


Le libraire WH Smith sent le vent qui souffle, et trouve manifestement qu'il ne souffle pas forcément dans le sens qu'il souhaiterait.Raison pour laquelle, à l'instar de Fnac en France, il vient de s'offrir un partenariat avec Kobo.


Définitivement, Kobo est l'acteur qui grimpe. Avec une politique affirmée de se consacrer à des marchés qu'Amazon ne monopolise pas encore - bien que pour l'Angleterre, ce soit un peu raté - Kobo va apporter près de 2 millions de titres, par le biais de son ebookstore.

 

WH Smith disposera donc de 2,2 millions de titres payants, et un million supplémentaire libres de droit. Un fort positionnement, quelques semaines avant que ne surgisse le Kindle Fire, la tablette très attendue d'Amazon.

 

 

L'activité du libraire anglais n'est pas de tout repos : on le retrouve dans les gares et les aéroports britanniques, mais il a accusé une baisse de 4 % des ventes sur les livres de voyage. Cependant, il affirme une augmentation de ses bénéfices, de 4 % sur les 12 derniers mois.

 

Dans le domaine numérique, WH Smith aura ainsi fort à faire, et l'accord avec Kobo n'est pas vraiment du luxe. Pour Kate Swann, directeur général, les ventes de livres numériques seront complémentaires à l'activité de vente papier pour l'entreprise, et sûrement pas nuisible à sa santé.

 

aujourd'hui, WH Smith se décline en 612 magasins, avec un accent très fortement porté sur les livres, plus vecteurs de revenus que les DVD et les CD, sur lesquels la marge est plus faible.