Kobo revendique 20 % de parts de marché dans le monde

Xavier S. Thomann - 16.01.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - 2012 - Kobo - Parts de marché


Énième confirmation que le mois de décembre réussit fort bien aux livres électroniques : les ventes Kobo. Cela dit, il n'est question ici que des ventes d'appareils utilisant de l'encre électronique, et non les tablettes. Il est vrai que l'on parlait d'une baisse des ventes des readers au profit des tablettes multifonctionnelles ; les chiffres produits par Kobo semblent nuancer cette idée. 

 

 

En effet, au mois de décembre les ventes de lecteurs ebook ont augmenté de 150 % pour Kobo, ce qui fait de ce mois le meilleur de leur histoire et équivaut à 20 % du marché de la lecture numérique. 

 

Et les bons résultats ne s'arrêtent pas là. En l'espace de six mois, l'entreprise a conquis quatre millions de nouveaux utilisateurs, ce qui fait un total de 12 millions d'adeptes du Kobo. Conséquence directe : le nombre de livres vendus a doublé. Les livres qui ont le plus cartonné sont, sans surprise, Fifty Shades of Grey et Hunger Games. 

 

Le PDG, Michael Serbinis, a déclaré : « En décembre, nous avons célébré le troisième anniversaire de Kobo en même temps que le meilleur mois pour notre entreprise. » Il a également confirmé les chiffres précédemment cités. 

 

Une progression en trompe-l'oeil ? Faut-il voir dans ces résultats un réel engouement pour la lecture sur tablette qui se confirmera sur le long terme ? On peut en douter, puisque cette hausse des ventes peut en partie s'expliquer par les nouveaux marchés pris d'assaut cette année par l'entreprise, le Japon et le Brésil notamment. 

 

Il faudra rester attentif aux prochains chiffres pour voir si ce succès n'est que passager ou bien s'il va se confirmer. En tout cas, pour le moment, Kobo (de même qu'Amazon et son Kindle de base) peut tabler sur la différence de prix entre reader et tablette, une différence qui empêche encore certains consommateurs d'abandonner le reader. 

 

Enfin, chose intéressante à noter, la deuxième langue la plus populaire si l'on peut dire chez les utilisateurs de Kobo est le français, derrière l'anglais, et devant le japonais.