Kobo, WH Smith, premiers échos, premiers écueils

Clément Solym - 29.12.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kobo - ebookstore - WH Smith


Il y a quelques mois, la chaîne de librairies britanniques WH Smith dévoilait son intention de s'associer à la firme canadienne Kobo, spécialisée dans les lecteurs ebook et les livres numériques. L'objectif étant de mettre à profit son vaste catalogue. (Voir notre actualitté)

 

Le libraire anglais WH Smith souhaitait profiter de l'ebookstore de Kobo (environ 2 millions de titres) mais la redirection des achats effectués de son site vers celui de Kobo n'a pas marché à la perfection. Les consommateurs ont reçu un mail pour le moins inquiétant, leur demandant de cliquer sur un lien et confirmer leur souhait de transférer leurs achats WH Smith sur Kobo.

 

Le mail faisait cependant remarquer que WH Smith n'avait pu « faire en sorte que tous leurs achats soient transférés sur un compte Kobo, peut-être parce que les ouvrages n'étaient plus disponibles ou bien Kobo n'avait pas encore contacté l'éditeur ».

 

 

 

Traduction : des livres perdus lors du transfert. En plus de ce couac, tout audiobook acheté doit impérativement être téléchargé avant le 28 décembre, si l'utilisateur ne souhaite pas perdre ses achats. Il est fortement conseillé de se servir d'Overdrive Media Player pour les sauvegarder, puisqu'après cette date, les livres auront disparu.

 

La société Mobcast qui gère le catalogue en ligne de WH Smith a promis par la voix d'Andy McNab, son co-fondateur , de rebaptiser le service Uncuva. Il promet aussi un « ensemble de fonctionnalités améliorées et des services, y compris un site Uncuva, pour faciliter la navigation, l'achat et la gestion des livres ».


Affaire à suivre.