L'absence de DRM sur les livres devient un argument marketing

Clément Solym - 25.10.2012

Lecture numérique - Usages - livre numérique - DRM - ebook


Joe Wikert, éditeur et intervenant au sein du groupe de réflexion Tools of Change, a quelques infos croustillantes sur la gestion des DRM par un « petit éditeur » qui préfère rester anonyme. D'après Wikert, ce mystérieux interlocuteur envisage de favoriser l'achat direct en proposant des fichiers sans DRM uniquement sur le site de l'éditeur, au détriment des grosses boîtes comme Amazon ou Google Play.

 

 DRM Elimination Crew SuitDRM Elimination Crew Suit, GregoryH, CC BY-NC-SA 2.0

 

 

La stratégie est finalement assez simple, mais pourrait bien faire des émules : l'éditeur vend directement ses titres en numérique sur son propre site, en retirant de ces derniers les Digital Rights Management, autrement dit les verrous DRM. « Ils demanderont à Amazon et aux autres revendeurs de conserver leur fichier avec DRM », et la vente directe paraîtra soudain la panacée pour tous.

 

L'éditeur de romance Avon Books a appliqué cette méthode aux fichiers, complètement dénudés, qu'il propose sur son site officiel. (voir notre actualitté) Si la technique commerciale est aussi redoutable que les stratégies de Sun Tzu, on déplorera tout de même une politique un peu fourbe, puisque « conseillant » finalement aux grandes plateformes de poursuivre leur politique propriétaire.  D'un autre côté, face à ses géants, n'importe quel argument est bon à prendre.

 

L'interlocuteur de Wikert, toujours mystérieux, explique également qu'un tatouage numérique (une autre forme de DRM, moins contraignante techniquement) sera apposé sur les titres achetés directement sur le site de l'éditeur. « Achetés sur ...» sera apposé à la version numérique, dans l'espoir que l'inscription dissuade les pirates en leur rappelant l'achat légal à la source du livre numérique.

 

« Plus important encore, ce tatouage leur permettra de constater si leur contenu sans DRM se retrouve plus facilement aux 4 vents », termine Wikert, en promettant la publication des résultats via ToC.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.