L'Allemagne découvre la librairie de Google play

Clément Solym - 14.06.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google play - Allemagne - librairie


Début mai, c'est en Italie que s'ouvrait la librairie Google Play, amorçant la conquête du monde européen par Google. De quoi, pour les lecteurs Italiens, « à la plus grande librairie numérique italienne, avec un choix de milliers de titres en italien, de nombreux best-sellers, et plus de deux millions de livres disponibles ».

 

Et pas moins. (voir notre actualitté)

 

À l'occasion de la conférence de presse réunissant le SNE et Google Livres France, nous apprenions que les éditions Gallimard et le groupe Editis avaient signé avec Google Livres l'accord de numérisation pour les oeuvres indisponibles. Alain Kouck, grand patron du groupe, expliquait alors que « les meilleurs acteurs de la relation avec les auteurs et la création sont les éditeurs », et demandait à Google de respecter ce rôle.

 

 

 

Bien évidemment, la question de l'arrivée de Google play et de son ouverture en France était posée, mais la seule réponse fut que l'ouverture était « certaine ». Pas d'adverbe pour laisser en suspens avec un prochainement ou un imminent, mais l'assurance que l'on verrait bientôt le site s'ouvrir.

 

En attendant, c'est donc en Allemagne que le service est proposé comme le dévoile le blog de Google.

 

Google play était déjà lancé, et ce sont donc les portes de la librairie qui sont ouvertes aux internautes, avec « des centaines de milliers de titres allemands », aussi bien en classique qu'en best-sellers. Comme toujours, les livres achetés pourront être consultés depuis n'importe quel appareil, et sont accessibles depuis le cloud.

 

« Nous sommes heureux, dans le pays des poètes et des penseurs, de rendre plus faciles et commodes la découverte et l'achat de contenus pour la lecture », assure Santiago de la Mora, directeur des partenariats stratégiques.