L'appel du vaudou : "L'Oeil des Morts", 33e nouvelle du Projet Bradbury

Neil Jomunsi - 04.04.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - nouvelle-orléans - vaudou - katrina


Le Projet Bradbury nous emmène cette semaine de l'autre côté de l'océan Atlantique, pour un voyage en terre vaudou et, surtout, sur la piste de l'ouragan Katrina.

 

 

cover

 

 

Quelques mots pour vous présenter L'Œil des Morts :

La Nouvelle-Orléans est une ville envoûtante, dans tous les sens du terme : outre ses fantaisies architecturales, ses carnavals morbides et ses marais dont l'odeur imprègne les murs comme les hommes, elle abrite des secrets dont des mortels ne devraient jamais se mêler. Fraîchement débarqué pour un séjour touristique, un écrivain fait la connaissance d'un garçon étrange. Leur parcours suivra celui de l'ouragan Katrina et les mènera sur les traces de ceux qui attendent dans la terre des marais.

Cette nouvelle est, comme chaque semaine ou presque, un savant mélange entre fiction et vécu plus ou moins personnel. À écrire beaucoup, je comprends maintenant les auteurs qui disent que pour bien les connaître, il suffit de les lire. Dans le Projet Bradbury, j'en raconte beaucoup plus sur moi que je l'aurais pensé : c'est incroyable comme la fiction est libératrice en ce sens. J'ai l'impression de semer des indices, avec la satisfaction de penser que j'ai beau écrire des évènements qui se sont réellement passés, le masque de la fiction fait en sorte que je n'aurai jamais à en assumer pleinement la paternité : il y aura toujours un doute.

New Orleans / Nouvelle Orleans

Sans vouloir gâcher la surprise au lecteur, cette promenade à La Nouvelle-Orléans est, au final, le récit presque exact de mon propre voyage là-bas, en 2010. Nous nous sommes rendus aux États-Unis avec ma femme pour assister au mariage de l'une de ses amies, à Cincinnati, et en avons profité pour traverser le pays du Nord au Sud, en passant d'abord par Chicago, puis par Memphis, pour terminer à La Nouvelle-Orléans.

New Orleans / Nouvelle Orleans

Cette dernière étape m'a laissé des souvenirs vifs, pas seulement agréables. J'ai voulu essayer d'en retranscrire l'atmosphère. J'ai particulièrement été marqué par les dégâts occasionnés par l'ouragan Katrina. Lorsque nous nous y étions, la tempête était passée depuis cinq ans, mais les stigmates étaient encore visibles et les esprits des habitants pas encore apaisés.

New Orleans / Nouvelle Orleans

Au-delà de l'aspect folklorique autour des cimetières et du vaudou, j'ai vraiment ressenti une sorte de décalage en visitant cette ville. C'était comme si elle ne faisait pas vraiment partie du reste du pays, comme si une bulle l'emprisonnait dans une sorte de lenteur pesante. Au final, c'était un peu comme si le temps passait moins vite là-bas que partout ailleurs : j'ai eu le sentiment d'une ville bouillonnante, empesée de mauvais souvenirs, habitée de rêves autant que de légendes, qui luttait de toutes ses forces pour ne pas se laisser engloutir par la mer, les tempêtes, les marais, et ses propres fantômes. Après tout, n'est-ce pas la définition même d'un endroit hantéCar dans cette nouvelle, il y a aussi un peu de Lovecraft.

New Orleans / Nouvelle Orleans

L'Œil des Morts est disponible au prix de 0,99€ chez KoboSmashwords, Apple, Amazon et Youscribe. Vous pouvez aussi (et surtout) vous abonner à l'intégralité des nouvelles pour 40€ et devenir mécène du Projet Bradbury. J'ai également un compte Flattr (si vous ne connaissez pas, jetez un oeil ici)La couverture est bien entendu toujours de la talentueuse Roxane Lecomte.

 

Bonne lecture !