medias

L'appli de rencontres gays Grindr accueille un poète en résidence

Elodie Pinguet - 03.03.2017

Lecture numérique - Applications - Max Wallis - écrivain LGBT - poème Grindr


L’application de rencontres gay Grindr va lancer une nouvelle formule, à base de poèmes en vidéos. Un nouveau poème sera disponible tous les mois sur l’application et sur leur plateforme Into. C’est l’écrivain et modèle LGBT Max Wallis qui écrira les premiers poèmes.

 

Capture d'écran de la vidéo via TheGuardian

 

 

Le sexe et l’amour ont une histoire étroite avec la poésie depuis des siècles. Rien de plus beau qu’un poème pour exprimer ce qu’on ressent : l’application Grindr l’a bien compris et engage désormais son premier poète résident, Max Wallis.

 

Chaque mois, l’écrivain produira un poème vidéo où lui-même sera acteur. Il travaillera avec la réalisatrice Ashley Joiner qui a présenté son documentaire Pride ? au festival LGBT de Londres en mars dernier.

 

Les poèmes devraient aborder les relations gay à travers les applications, ainsi que « le sexe et notre monde peu sympathique ». Max Wallis avait déjà abordé ces thèmes dans deux de ses récits, Modern Love and Everything Everything. Les vidéos se répondent entre elles et tissent une « histoire plus large sur ce que c’est d’être gay de nos jours ».

 

Le premier poème est intitulé Remnants. Il lui aurait été inspiré par la poétesse Emily Dickinson, et met en avant « ce que vous laissez derrière vous psychologiquement et physiquement après le sexe », qu'il s'agisse de souvenirs ou de mégots de cigarettes. Dans la vidéo, Wallis se met en scène en rendez-vous avec deux garçons différents.

 

Ce n'est pas la première implication de Grindr dans le monde littéraire. L'année dernière déjà, l'application avait recruté une star du porno, Colby Keller, pour lire le monologue Seven Ages of Man, extrait de la pièce de Shakespeare Comme il vous plaira.

 

Max Wallis, quant à lui, estime « continuer ce que Lord Bryon a commencé ».

 

Via The Guardian