L'autopublication sur Kindle ouverte aux auteurs d'Irlande et de Gibraltar

Julien Helmlinger - 02.07.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Kindle Direct Publishing


Pour ce qui concerne son service d'autopublication Kindle Direct Publishing, la société de Jeff Bezos vient d'élargir discrètement sa liste des régions éligibles à l'option garantissant à ses auteurs une redevance de 70 % sur leurs ventes d'ebooks. Désormais Gibraltar et la République d'Irlande deviennent les 27 et 28e régions à bénéficier de ce taux de royalties. Ou peut-être 26e et 27e, si l'on tient compte d'une certaine redondance.

 

 

 

 

Dans la liste officielle, ces deux nouvelles régions rejoignent : Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, France, Allemagne, Guernesey, l'Inde, l'Italie, île de Man, Japon, Jersey, Liechtenstein, Luxembourg, Monaco, Mexique, Nouvelle-Zélande, Saint-Marin, la Suisse, Espagne, États-Unis, la Cité du Vatican, et non seulement la Grande-Bretagne, mais aussi le Royaume-Uni. La dernière mention faisant probablement référence à l'empire colonial.

 

D'un point de vue cartographique, le maillage est donc plutôt hétérogène. Le territoire de la Belgique est couvert comme celui de l'Espagne, non pas ceux des Pays-Bas ou du Portugal. En outre, la liste ne correspondrait pas à celle qui répertorie les langages pris en charge par la plateforme d'Amazon.

 

Des termes contractuels sont spécifiques en fonction des différentes localisations, parfois de manière étonnante. Sur les 8 pays situés hors de l'Europe, ils sont 4 (Brésil, Inde, Japon et Mexique) à ne bénéficier de ce taux de redevance qu'à la condition que les auteurs accordent l'exclusivité à Amazon sur leurs ebooks. (via TheDigitalReader)