medias

L'Autorité de la concurrence opposée à l'idée d'une fusion entre Free et SFR

Clément Solym - 03.01.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - fusion - free - sfr


Si le groupe Vivendi, qui souhaite se défaire de sa filiale SFR, avait envisagé une revente à  Iliad, maison-mère de Free, l'Autorité de la concurrence semble fermement opposée à ce scénario qui nuirait à la préservation des intérêts des consommateurs sur le marché de la téléphonie et de l'accès à Internet, rapporte GIZMODO.

 

Aidé par les services de BNP Paribas et Goldman Sachs pour céder sa filiale SFR, le groupe Vivendi essaie de trouver une solution. On raconte que les deux groupes, à savoir Vivendi et Iliad, seraient allés, chacun de leur côté, consulter l'Autorité de la concurrence sur la possibilité d'une fusion, mais, dans les deux cas, c'est un refus poli qu'ils auraient essuyé.

 

En même temps, cela paraît plutôt logique. Free allié à SFR face à Orange, autant dire que les deux mastodontes se partageraient le gâteau, avec de gros dangers pour les consommateurs, même si l'on connaît les talents d'agitateur du vice-président et directeur de la stratégie d'Iliad, Xavier Niel.