L'avenir des lecteurs ebooks pour 2010, vu par Bookeen

Clément Solym - 07.10.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - avenir - lecteurs - ebooks


Laurent Picard est le cofondateur de la société Bookeen, qui a dernièrement mis sur le marché un lecteur ebook 5 pouces, l'Opus. Au cours d'un colloque organisé à Paris, le Second E-reading conference, en partenariat avec WAN-IFRA, ce dernier a détaillé les perspectives qu'il envisage pour le futur des lecteurs ebooks.

Une technologie qui va vite, et dont il s'attend à ce qu'elle présente de multiples évolutions jusqu'à devenir un véritable produit de masse au cours de l'année prochaine. Parmi les prospectives, il envisage clairement une amélioration de l'offre en matière de contenu (livres numériques et journaux). Comme ils l'ont déjà annoncé, des constructeurs high-tech traditionnels lanceront leurs appareils - voir les initiatives de Samsung ou d'Asus - mais on doit s'attendre surtout à ce que des clones venus d'Asie et vendus sous marque blanche fleurissent.


Dans les librairies, on devrait concrètement voir apparaître des catégories distinctes pour différencier les lecteurs ebooks des livres.

Connectivité et achats

Concernant la connectivité, l'avènement du sans-fil se généralisera : 3G, WiFi ou bluetooth sont des éléments capitaux et permettront donc de pouvoir se procurer des contenus sans passer par un câble USF. Laurent Picard prévoir également une synergie plus grande avec les outils existant, notamment les applications pour iPhone. Enfin, on parle de tactile pour des produits de plus en plus nombreux.

L'évolution viendrait de ce que les opérateurs mobiles lanceront progressivement leurs propres offres, par le biais d'une connectique 3G et des réductions sur le prix des lecteurs. On peut alors envisager clairement des portails dédiés, estampillés au nom de différents opérateurs.

Des écrans moins chers, mais pas de couleur avant 2011

Enfin, pour l'epaper lui-même, si le monopole de Prime View International est aujourd'hui plus ou moins avéré, d'autres plateformes et usines devraient arriver dans les mois prochains. Une concurrence qui permettra de réduire les prix pour les lecteurs (l'écran coûte en moyenne 40 % du tarif).

En revanche, il ne voit pas de couleur avant 2011, des prédictions qui rejoignent celles de iRex et d'autres constructeurs, bien qu'un modèle soit déjà commercialisé, le Flipo, à un tarif assez rédhibitoire.