medias

L'ebook commence à séduire les jeunes américains

Xavier S. Thomann - 14.01.2013

Lecture numérique - Usages - Scholastic - Harrison Group - Sondage


L'entreprise Scholastic, spécialisée dans l'éducation et les médias pour la jeunesse, vient de publier un rapport sur la lecture numérique et les enfants. L'enquête a été réalisée en partenariat avec le Harrison Group, une firme de marketing et de consulting. La lecture y est envisagé de façon générale et pas seulement la question du numérique.

 

 

 

Jusqu'à présent, les enfants n'étaient pas les plus grands fans du livre électronique, ce qui est plutôt étonnant quand on considère leur grande capacité d'adaptation aux nouvelles technologies. En effet, en 2010, seulement 25 % des enfants avaient lu un ebook. En deux ans ce chiffre est passé à 46 %, une hausse plutôt significative. Notons au passage qu'il s'agit de la tranche d'âge des 9-17 ans. 

 

À ce chiffre, il convient d'ajouter les informations suivantes : la moitié de ceux qui n'en ont pas encore lu aimerait bien pouvoir le faire. Cela dit, le livre papier reste populaire : 80 % des jeunes lecteurs d'ebooks lisent encore des livres papier. Peut-être est-ce une manière de confirmer que les deux supports peuvent bel et bien cohabiter en toute harmonie. 

 

Ceci devrait encourager les éditeurs à poursuivre leur séduction du jeune public. Pour l'instant, les livres pour enfants ne représentent pas grand-chose dans le volume des ventes de livres électroniques. Mais la démocratisation des tablettes, plus adaptées pour la lecture de livre jeunesse, va certainement changer la donne. 

 

Toutefois, les parents ne trouvent pas que leurs enfants lisent assez nous apprend aussi l'enquête. Ils sont 36 % à estimer qu'ils ne passent pas suffisamment de temps un livre (ou une tablette) à la main. En revanche, 72 % des parents s'intéressent au fait que leurs enfants lisent sur des ebooks. 

 

Un avantage certain a été reconnu à l'ereading par Scholastic. Le Chief Academic Officer, Francie Alexander, a déclaré : « la lecture numérique semble offrir une opportunité excitante d'attirer et de motiver les garçons et les lecteurs réticents à lire plus de livres. »

 

On trouve d'autres infos, telles que la fréquence de lecture ou encore les différentes habitudes selon les sexes et le plaisir pris à la lecture. 

 

Il faut toutefois noter que dans une précédente étude, également réalisée par l'éditeur Scholastic, spécialisé dans les oeuvres jeunesse, dévoilait une tendance tout à fait similaire. Deborah Forte, présidente de Scholastic Media, estimait que, d'ici 2015, 30 % des revenus de la maison d'édition seraient générés par le numérique, en misant essentiellement sur leur plate-forme en ligne et sur la qualité de leurs ebooks. Cette évolution de la consommation de livres pour enfants suivrait en fait la tendance des ebooks pour adultes. « Je pense sincèrement que le marché de l'ebook va s'ouvrir dans les 18 prochains mois », assurait-elle... en avril 2012.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.