L'ebook de David Pogue, sans DRM : pas d'impact négatif sur les ventes

Clément Solym - 11.01.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - David - Pogue - DRM


David Pogue est une superstar. C'est un fait. À ce titre, est-il représentatif de ce qui se passe réellement sur le marché du livre numérique ? Difficile de trancher. Cependant, son témoignage ne manque pas d'intérêt, attendu qu'il apporte un éclairage sur la vente d'ebooks et l'utilisation de DRM.

Publié par O'Reilly, David s'est en effet exprimé au sujet d'une expérimentation facétieuse : la mise à disposition de son ebook sans DRM. Sa conclusion est simple : même si l'ouvrage a été piraté et se retrouve disponible sur la toile, les ventes ont été aussi importantes que prévu, en se basant sur celles de ses ouvrages précédents, rapporte Boing Boing.

« Mon éditeur, O'Reilly, a décidé de tenter une expérience, en offrant un de mes livres sur Windows à la vente, sous forme de fichier PDF sans DRM. Après un an, nous avons pu comparer les résultats avec les ventes de l'année passée. »

Qu'est-il advenu ? On trouve bel et bien son livre partout sur la toile sans avoir à débourser le moindre cent. Rageant ? Non point. « Ce qui est fou, c'est que les ventes du livre ne chutent pas. En fait, elles auraient même légèrement augmenté cette année. »

Il en déduit cela : les livres sans verrous anticopie ne sont pas nécessairement mauvais pour les ventes, et il invite à ce titre d'autres auteurs à tenter la même démarche. Une seule chose lui pose problème, le manque de fiabilité des DRM pour empêcher le piratage. Après tout, ceux que l'on joint à un livre ne sont pas difficiles du tout à contourner, voire à casser, tout simplement.

« Mais c'est sûr, ce n'est pas la catastrophe que je redoutais... »

Pas vraiment une première pour la maison d'édition qui durant la conférence de l'IDPF l'an passé avait clairement pointé du doigt les verrous numériques, estimant qu'ils étaient encore plus nuisibles que le piratage.

Et même, que le piratage pouvait arriver à faire plus de ventes. « Vous pourriez vous attendre à ce que le piratage ait pour effet direct de réduire les ventes, que la courbe qui a commencé à diminuer avant le piratage diminue plus rapidement encore parce que les internautes ont accès à un contenu numérique. Dans un premier temps, nous ne nous attendions pas à une diminution des ventes, mais sûrement pas à une augmentation. Et moins encore à une hausse aussi forte », expliquait Brian O'Leary.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.