L'éclairage intégré aux lecteurs ebook : pas très rentable

Clément Solym - 24.05.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - lecteur ebook - éclairage - encre électronique


Que se passe-t-il à Taiwan ? Les fabricants de lecteurs ebook rencontrent certaines difficultés avec les nouveaux modèles prévus, disposant d'un éclairage intégré, à l'instar du Nook Touch Glowlight ou de l'hypothétique prochain Kindle. 

 

Selon les informations du DigiTimes, un réel souci de conception et de fabrication se pose, avec les différentes strates qu'il faut superposer pour la réalisation de ces nouveaux appareils. Et, entraînant un certain retard dans la production, ces nouvelles machines accusent le coup, pour l'heure, d'un rendement faible sur la chaîne de production, qui gêne la livraison - et donc la commercialisation de ces nouveaux appareils.

 

Évoquant des sources industrielles, le journal, toujours bien informé, explique que les nouveaux modèles de Barnes & Noble dans le secteur des lecteurs ebook souhaitent en effet rivaliser avec les tablettes. En ajoutant un éclairage frontal, qui permet de profiter même la nuit de son appareil, le Nook Touch, seul pour l'heure disponible sur le marché, vise une nouvelle niche. 

 

 

 

Cependant, les partenaires et constructeurs qui constituent la chaîne d'approvisionnement de Taiwan ne voient pas de véritables bénéfices arriver avec ces nouveautés. Enfin, pas de bénéfices importants, alors que la productivité est assez basse. Et de ce fait, l'approvisionnement devient plus problématique encore : le risque de rupture de stock pourrait survenir sous peu, entraînant alors une pénurie qui nuira immanquablement à cette petite innovation. 

 

D'ailleurs, pendant ce temps-là, Apple a encore écoulé plusieurs millions d'iPads durant le premier trimestre 2012, comme l'assurait une étude de Display Search. 

 

Ces mêmes sources ajoutent qu'un manque de promotion pour les nouveaux lecteurs n'a pas non plus favorisé les précommandes, et que pour les anciens appareils, une multitude de petits accessoires existe, des lumières avec une petite pince pour accrocher à son écran. La valeur ajoutée de l'éclairage intégré serait donc trop faible pour inciter les consommateurs déjà possesseurs d'un lecteur ebook à investir de nouveau.

 

A Lire

Le prochain Kindle, avec éclairage intégré, pour juillet 

 

Toutefois, les fabricants sont bien décidés à se mettre sur le pied de guerre pour résoudre les problèmes de production rencontrés, et augmenter la rentabilité de ces appareils. Il faudra cependant attendre que l'industrie se lance, et les améliorations ne devraient intervenir que dans le courant du second semestre.

 

Pour mémoire, Bridgestone, l'un des acteurs de l'encre électronique a décidé de se recentrer sur les pneus, son fonds de commerce, et d'abandonner l'epaper. Une décision qui intervenait quelques semaines après l'annonce de résultats financiers pas terribles pour E Ink Holding, le leader dans la production d'écran à encre électronique. (voir notre actualitté)