L'écosystème des sites pirates détaillé par l'Hadopi

Antoine Oury - 23.01.2019

Lecture numérique - Usages - modele economique piratage - piratage livres sites - hadopi etude economie


L’Hadopi a confié à la société de conseil EY (Ernst & Young Advisory) la réalisation d'une étude pour déterminer le modèle économique et l'écosystème des sites pirates. Si les données ne portent pas spécifiquement sur l'échange illicite de livres, les observations peuvent plus ou moins s'appliquer à tous les sites similaires.

Téléchargement illégal
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Depuis la précédente étude Hadopi sur le sujet, en 2012, la Haute Autorité relève une multiplication des acteurs au sein de l'écosystème illicite de biens culturels dématérialisés : aux acteurs centraux, les sites de référencement et les hébergeurs de fichiers, se sont ajoutés des fournisseurs de service, qui s'adressent tantôt aux acteurs centraux, tantôt aux internautes.

Ces fournisseurs de service proposent par exemple aux acteurs centraux d'optimiser ou de sécuriser leur site, ou encore d'ajouter une page intermédiaire entre leur site et celui de l'hébergeur, pour brouiller les pistes. Du côté des internautes, on propose plutôt des VPN ou des tutoriels pour améliorer sa pratique du piratage et gagner en confidentialité.
Du côté du livre, les données manquent, comme souvent : « [L]e secteur du livre, contrairement aux autres biens culturels, reste encore très largement porté par la consommation de biens physiques », note l'Hadopi, qui indique seulement que les sites de téléchargement direct offrent le plus souvent accès à des livres, généralement des mangas. Une étude précédente d'Hadopi avait révélé que les consommateurs illicites de livres se tournaient de préférence vers le téléchargement direct.

L'étude dans son intégralité est à retrouver ci-dessous.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.