L'éditeur québecois Alire poursuit dans la révolution numérique

Clément Solym - 11.08.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - alire - édition - numérique


Éditeur québécois misant sur la révolution numérique, Alire annonce qu’un an après son entrée dans le marché de l’ebook, son catalogue a doublé. Passant de 50 à 100 titres, les versions numérisées de ses ouvrages sont disponibles au format PDF et epub pour une trentaine d’entre eux.

« Pour nous, le livre numérique doit permettre au lecteur de se procurer l'oeuvre qu’il désire à un coût inférieur de 35 % à 40 % à sa version papier. De plus, nous refusons de « cadenasser » nos titres avec des protections DRM. Nous avons donc opté pour la méthode du « tatouage », qui permet d’établir une relation de confiance et de respect entre Alire et son lectorat », détaille Jean Pettigrew, président et éditeur des éditions Alire.


Par tatouage, il faut comprendre que l’achat d’un livre numérique permet son utilisation sur n'importe quel appareil, offrant ainsi la même liberté que la version en papier.

Pour sa quinzième rentrée littéraire, la maison québécoise prend le pari d’une sortie simultanée entre papier, et formats numériques. C’est la Tueuse de dragons, d’Héloïse Côté qui bénéficiera de cette publication multiformats dès le 26 août prochain. Un roman d'Heroic Fantasy somme toute classique qui démontre l'attention portée à une cible plutôt jeune, amateure de nouvelles technologies comme nouveau moteur de développement.