L'encre électronique avec du graphène, une première réalisée en Chine

Clément Solym - 02.05.2016

Lecture numérique - Lecteur eBook - technologie carbone graphène - lecteur ebook ereader - Chine lecteurs ebook


Les Chinois de Guangzhou OED Technologies ont décidé que l’encre électronique n’était pas morte, loin de là. Ils viennent de présenter la première technologie e-paper à base de graphène, qui serait tout à la fois plus fine et plus lumineuse. Cerise sur le gâteau : elle aurait une flexibilité accrue. 

 

technologie graph "Haine" - (Denis Bocquet, CC BY 2.0)

 

 

Le matériau semble extrêmement prometteur, et permettrait alors de disposer d’un lecteur ebook à même d’offrir plus de confort pour la lecture durant une journée ensoleillée. En outre, comme le graphène, dérivé du carbone, est plus facile à trouver que son collège l’indium, les coûts en matière première seraient revus à la baisse. 

 

Comme l’écran est généralement la partie la plus onéreuse dans un appareil de lecture, les lecteurs ebook profiteraient donc d’une possible baisse de prix. Des eReaders avec un meilleur taux de contraste, une visibilité accrue et une lisibilité renforcée... On croit rêver.

 

Dernier point : la flexibilité. La matière pourrait assurer que les bris d’écrans accidentels appartiennent au passé. Et là, pincez-moi, je suis en transe.

 

Un petit miracle en perspective ? Certes, mais le produit n’arrivera pas en production industrielle avant au moins un an, assure l'entreprise dans son communiqué. Et difficile de savoir quelles structures s’en empareront. 

 

Chen Yu, directeur de l’entreprise, explique avoir développé le produit en partenariat avec une société située à Chongqing, au cœur du pays. Sauf que voir apparaître ce produit dans les lecteurs ebook semble un peu illusoire : en mars 2014, la société E Ink Holdings, leader sur le secteur de l’encre électronique, annonçait une diversification de son entreprise.

 

La perte de chiffre d’affaires liée aux ventes de eReader imposait de trouver de nouvelles sources de revenus, et de produire de nouveaux appareils.

 

« E Ink a besoin de renforcer ses activités non liées aux lecteurs ebook, afin d'améliorer sa performance financière », assurait alors un analyste chez Horizon Securities, Stanley Hsu. Selon lui, le marché du lecteur ebook, au niveau mondial, ne sera plus en mesure de réaliser une croissance aussi élevée que par le passé. Les tablettes sont en train de prendre l'ascendant, attendu que les consommateurs sont en mesure de lire leurs ebooks achetés sur Kobo ou Amazon avec ces appareils.

 

Début avril 2016, la situation ne s'était guère améliorée : cette même firme assurait que le marché des lecteurs ebook était clairement devenu moins intéressant financièrement. Les solutions de panneaux d’affichage, d’étiquetage électronique ou encore des écrans pour smartphones et montres connectées semblaient être des perspectives plus heureuses.

 

Si le graphène permet de réduire les coûts d’achat, alors peut-être que les sociétés seront mieux disposées...?