medias

L'encre électronique coule : résultats financiers en berne chez E Ink

- 27.04.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - E Ink - encre électronique - résultats financiers


La société E Ink Holdings, qui réalise les écrans de lecteurs ebook pour plusieurs firmes (Barnes & Noble, Amazon, Sony...) vient d'annoncer des résultats financiers en perte de vitesse, pour le premier trimestre 2012. Une première historique, depuis dix trimestres alignés.

 

Pour ce premier trimestre, c'est donc une perte de 787 millions de $ NT (20,37 millions €) que la firme accuse, soit une chute de 63 % en regard du quatrième trimestre 2011. Les marges brutes ont également diminué, avec 0,8 % contre 28,5 % toujours sur le même trimestre 4. 

 

 

 

Ces baisses de régime, rapporte le DigiTimes, sont effectivement dues à la baisse de ventes des produits e-paper.

 

Liu Scott, président de la société reste prudent quant aux perspectives du 2e trimestre, espérant toutefois que les chiffres remontent. Le chiffre d'affaires pour ce 1er trimestre de 2012 a chuté de 63 %, s'établissant à 3,84 milliards $ NT (près de 100 millions €).


Il faut noter qu'en décembre dernier, les revenus de la firme avaient également accusé le coup. Pour les onze premiers mois de l'année, les revenus se chiffrent cependant à 36,84 milliards $ NT, soit près de 900 millions €.