medias

L'Europe réfléchit à un format standard pour les ebooks

Clément Solym - 17.10.2011

Lecture numérique - Législation - ebook - Neelie Kroes - Commission européenne


La Commission européenne réfléchit à la possibilité d'installer une norme ouverte pour les ebooks afin que ceux-ci puissent être consultés sur n'importe quel lecteur.


 

Lors de la Foire du livre de Francfort, La commissaire européenne à la Stratégie numérique Neelie Kroes a déclaré que les consommateurs devraient pouvoir acheter n'importe quel ebook à consulter sur n'importe quel lecteur.

 

 

« Alors que le secteur de l'édition numérique se développe, nous devrions également prendre en considération la question de l'interopérabilité », a-t-elle annoncé.

 

Elle a par la suite expliqué qu'en plus de donner  plus de choix et de libertés aux consommateurs, cela bénéficierait à des acteurs moins puissants sur le marché, tels que les librairies indépendantes.

 

Les différents acteurs

 

Véritable tour de Babel des temps moderne, d'eBabel même, il existe actuellement plusieurs formats pour créer, publier et commercialiser des ebooks.

 

Par exemple, Amazon possède le format AZW pour ses Kindle et Microsoft le format .lit. Le plus proche de la définition de la CE est le format EPUB, mais l'UE aimerait en mandater un qui soit spécifique à tous les lecteurs ebooks vendus au sein de l'Union.

 

Un format au standard européen pourrait changer la donne pour bien des acteurs du monde de l'édition. Si une interopérabilité est possible, devra-t-on établir une législation pour forcer les éditeurs possédants les ayants-droit des œuvres à s'y adapter ?

 

Quelques froncements de sourcils...

 

Des déclarations intéressantes, qui ne vont cependant pas sans poser plusieurs questions. D'abord, un standard existe déjà dans le secteur du livre numérique, et il a dernièrement livré les spécifications de sa nouvelle mouture, il s'agit évidemment de l'EPUB 3. (voir notre actualitté

 

Que l'Europe se penche donc sur la nécessaire normalisation et la standardisation des fichiers est sûrement une bonne chose, mais encore faut-il que ce ne soit pas pour créer un nouveau format, qui poserait plus de problèmes qu'il n'en résoudrait.

 

D'autre part, comment imposer à Amazon d'accepter ce type de format ? Le cybermarchand a réussi à mettre en place le format AZW, spécifique au Kindle, et n'entend sûrement pas s'aligner sur les demandes de qui que ce soit, pour accepter le support de l'EPUB. La logique voudrait donc que la Commission européenne s'engage avec l'EPUB, mais de quel pouvoir serait-elle investie pour l'imposer aux marchands et avant eux, aux éditeurs ?

 

S'il s'avère qu'Amazon parvient à ouvrir véritablement le marché du livre numérique en Europe, faudra-t-il compter sur cet unique acteur et favoriser le AZW ? Difficile de croire que les autres revendeurs s'aligneront...