L'Hadopi recense 188 plateformes légales de livres numériques

Antoine Oury - 25.11.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Hadopi - plateformes légales - livres numériques


L'Hadopi, Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, a rendu ce matin son rapport d'activité pour les années 2014-2015. Au menu des quelque 160 pages du document, beaucoup de rappels, qu'il s'agisse d'études ou de résultats concrets atteints par l'autorité publique indépendante, mais également quelques détails sur le marché du livre numérique — entre autres.

 

Marie-Françoise Marais - Rapport d'activité 2014 Hadopi

Marie-Françoise Marais, présidente de la Hadopi, en octobre 2014 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

La Hadopi a présenté son rapport d'activités, et se félicite de son action, dont la partie la plus visible — et autrefois la plus contestée — concerne la pédagogie effectuée auprès des internautes, pour lutter contre les comportements en infraction au droit d'auteur. La commission de protection des droits était déjà largement revenue sur cette partie de son action, en septembre dernier

 

« [D]epuis sa création, le piratage sur les réseaux pair-à-pair a baissé significativement, et ses travaux prospectifs ont inspiré des solutions pour étendre cette action au streaming et au téléchargement direct illicites. L’offre légale a connu des progrès importants », assure Marie-Françoise Marais, présidente de l'Hadopi, dans son éditorial.

 

Le Syndicat National de l'Édition avait décliné l'aide de l'Hadopi pour surveiller l'activité pirate autour des livres numériques, considérée comme trop coûteuse, et s'était tourné vers ses propres solutions maison. Néanmoins, l'autorité publique n'a pas lâché le sujet, notamment dans son recensement des offres légales en la matière, qui repose sur un premier recensement effectué par des organismes publics et des organisations professionnelles partenaires, puis sur une phase d’étude et de catégorisation effectuée par l'Hadopi.

 

« Au 30 juin 2015, l'Hadopi a recensé 418 services culturels en ligne sur le site offrelégale.fr. S'agissant de la répartition des services par types de contenus culturels, elle est fortement dominée par le secteur du livre numérique (45 %) », signale l'autorité publique. Le taux de croissance des plateformes légales de livres numériques semble toutefois ralentir depuis juin 2014. Le détail est visible ci-dessous.

 

La visibilité de l'offre légale est un point crucial dans la lutte contre les comportements illégaux sur le web, et l'Hadopi a été sollicitée pour la création d'un portail européen de l’offre légale. « L’office d’harmonisation du marché intérieur (OHMI) est entré en contact avec l’Hadopi en décembre 2014 afin d’obtenir plus d’informations sur la mise en place du portail offrelégale.fr, sur le plan technique, juridique et organisationnel », explique l'autorité.

 

L'OHMI aurait comme projet de créer un agrégateur européen redirigeant vers les agrégateurs d'offres légales des différents pays. Une sorte de répertoire des offres légales de l'Union européenne, en quelque sorte, qui tomberait à pic avec la création du marché unique numérique.

 

L'objectif est déjà de faire en sorte que chaque pays dispose le plus rapidement possible de son agrégateur local : le déploiement de la version européenne est pour l'instant fixé à février 2017.

 

  Hadopi : rapport d'activités 2014-2015