L'IDPF présente l'EPUB3 aux créateurs de contenus pédagogiques

Antoine Oury - 22.03.2014

Lecture numérique - Usages - Bill McCoy - IDPF - EPUB3


La scène des Assises du Livre Numérique a finalement été envahie, pour l'avant-dernier rendez-vous de la journée par le bureau de la fondation Readium, dont la création a été annoncée au Salon l'année dernière. Rassemblant tous les niveaux de l'édition numérique, cette dernière améliore et promeut le format ouvert pour le livre numérique, l'EPUB3

 

 

Bill McCoy (IDPF) et Pierre Danet (Directeur innovation et technologie, Hachette)

Bill McCoy (IDPF) et Pierre Danet (Directeur innovation et technologie, Hachette)

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Bill McCoy, directeur exécutif de l'IDPF, accompagné par Pierre Danet (directeur innovation et technologie du groupe Hachette-Livres) pour la VF, se félicite des quelque 300 adhérents de la Readium Fondation, bibliothèques, éditeurs, fournisseurs de contenu, sociétés technologiques... Tous sont engagés dans la recherche d'un système de lecture interopérable et ouvert. 26 membres de l'IDPF sont par ailleurs français, tandis qu'au moins 11 participants de l'Hexagone sont engagés dans le projet Readium, souligne Pierre Danet avec fierté.

 

Les travaux se sont pour le moment axés sur le fixed layout, cette méthode de mise en page numérique qui permet de créer des ebooks mieux organisés, plus beaux et spécialement adaptés aux appareils de lecture. Ajouter de la vidéo, de l'audio, du « média overlayed », rendre le tout accessible et disponible en une variété de langues, autant d'indispensables et de travaux sur lesquels la Fondation Readium planche. Pour assurer certaines normes, mais aussi réduire les coûts d'une telle technologie.

 

« Nos deux préoccupations sur ce format concernaient son adaptation aux standards de l'HTML5, et des sites Web modernes, mais aussi l'assurance que les lecteurs touchés par des handicaps divers puissent retrouver toutes les fonctionnalités nécessaires pour lire, dans l'édition destinée au grand public », explique Bill McCoy. La fondation s'est donc entendue avec le consortium Daisy, spécialisé dans les solutions à l'attention des lecteurs empêchés de lire, et celui-ci a adopté l'EPUB3 comme format standard.

 

Une nouvelle initiative de la fondation, EduPub, s'assurera cette année que les nouvelles pratiques en matière de contenus pédagogiques - MOOC et autres manuels numériques - s'accorderont bien avec l'EPUB3, et vice-versa. Une réunion est prévue le 19 juin prochain à Oslo, pour présenter aux éditeurs et diffuseurs de contenus les différentes solutions mises au point dans le cadre des recherches de la fondation.