L'impression à la demande, outil essentiel de l'édition

Cécile Mazin - 31.03.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - impression demande - redressement sociétés


Au cours des dernières semaines, deux sociétés ont annoncé un redressement de la situation économique dans le secteur du livre. Les Éditions du Cerf et Chapitre.com, qui ont en commun de travailler avec un acteur de l'impression à la demande, Les Éditions du Net. Les deux structures ont en effet basé leurs stratégies sur les produits d'impression que commercialise cette structure spécialisée.

 

Temps de changer de technologie ?

 

 

La collection Cerf alpha, permet la publication de titres spécifiques, n'ayant pas besoin d'éditorialisation : livres d'érudition, thèses, colloques ou rapports, sont ainsi mis à disposition grâce aux solutions de PoD. Le fruit de ce partenariat a été profitable aux deux structures : « En choisissant l'impression à la demande pour cette collection, nous ne disposons d'aucun stock, avec une fabrication immédiate », précisait Jean-François Colosimo, Président des Éditions du Cerf, à ActuaLitté.

 

Il en va de même pour Chapitre.com, qui a ouvert deux services spécifiques : une offre d'ouvrages issus du catalogue de la BnF, soit 190.000 titres, proposés via les outils d'impression de LEN. L'opérateur a également développé un service d'autopublication, Je publie mon livre, à destination des auteurs.

 

Au cours de l'année 2014, les deux sociétés ont ainsi démontré que l'impression à la demande avait permis de consolider une activité. Et intégrée dans une stratégie propre, cette solution avait participé au redressement de chacune des entreprises.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.