medias

L'impression à la demande sans frontières

Clément Solym - 02.09.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - impression - demande - bresil


Ingram Content Group, une firme américaine du Tennessee, a conclu un premier partenariat avec Singular Digital, un éditeur et distributeur brésilien qui dispose d’une soixantaine de canaux de vente au Brésil ainsi qu'un service d’impression à la demande.

 
Pour Ingram Content, c’est le premier pas de son programme Global Connect, qui vise à proposer un réseau mondial d’accord avec des entreprises d’impression à la demande. L’intérêt est de pouvoir imprimer les livres là où ils se vendent.

 


Dans un marché sans frontières comme Internet, les livres n’ont pas toujours du succès là où celui-ci est attendu. Pour autant que l’impression à la demande revient moins cher que les frais de transport, autant imprimer là où la demande existe.

 
En passant par un acteur local, Ingram veut permettre à ses clients d’« accéder à de nouveaux canaux de ventes sans les problèmes de douane et d’importation, et sans les frais d’envoi et de stockage. »

 
Ingram espère conclure des accords en Allemagne et au Japon dans l’année qui vient. L’entreprise a mis en place un programme de norme qualité pour standardiser les qualités d’impression, la sécurité et le respect des commandes malgré la diversité des machines et du personnel qui imprimeront.

L'impression à la demande semble à la mode (ainsi, en Allemagne, le sujet intéresse beaucoup, voir notre actualitté sur le sujet). Une bonne idée pour conquérir progressivement de nouveaux marchés ?

(Via PublishersWeekly Voir aussi le communiqué d'Ingram Content Group)