medias

L'intimité de la Reine d'Angleterre en 43000 pages, sur internet

- 24.05.2012

Lecture numérique - Usages - reine - Victoria - Angleterre


Il faut bien céder à la mode, qui dans l'édition se consacre à la publication de vrais-faux journaux intimes, et offre les délices d'un voyeurisme pervers. Pas toujours, cela dit, ou pas assez. Eh bien les Britanniques, toujours férus des articles de tabloïds vont se régaler maintenant les journaux intimes de la Reine… Victoria.

 

Le Diamond Jubilee, célébration organisée par la reine Elizabeth II, vient de mettre en ligne une première dans l'histoire britannique : tous les journaux de la Reine Victoria, dans le cadre d'un projet de numérisation entrepris avec les bibliothèques Bodleian et Oxford, en partenariat avec la société ProQuest. 

 

 

 

Tout simplement la première et majeure mise à disposition du public d'un immense outil d'archives, à destination de qui veut s'y plonger. En tout, plus de 141 volumes, avec 43.000 pages, qui débute lorsque Victoria avait 13 ans, et s'achève quelque 10 jours avant sa mort, en 1901, alors qu'elle a 81 ans. 

 

Rencontres avec ses premiers ministres, regard sur l'évolution du pays, la naissance de ses neuf enfants, ses relations avec la famille royale, et avec les serviteurs. En août 1887, elle précise même apprendre quelques mots d'hindi, « pour parler avec mes serviteurs. C'est d'un grand intérêt pour moi ».

 

Magnifique démonstration d'abolitionnisme, isnt'it ?

 

Bref, le site propose de découvrir toute l'intimité de la Reine

 

A découvrir, à cette adresse