L'iPad attire les plus âgés alors que les jeunes s'en détournent

Clément Solym - 13.08.2012

Lecture numérique - Usages - ipad - apple - kindle


Une étude de BrandIndex affirme que les consommateurs les plus âgés sont aujourd'hui les plus fans d'Apple, et du même coup de l'iPad. Serait-ce dû à une publicité massive qui aurait su séduire, présentant la marque et ses outils dotés d'une ergonomie agréable et facile,  plus simple d'utilisation qu'un linux ou un PC ?


 

 

 

Ainsi, depuis novembre 2011, les jeunes et les geeks ne sont plus les premiers consommateurs d'apple, détrônés par les plus de 35 ans, incluant la génération du baby boom, qui sont devenus les plus férus et ont une perception bien plus positive de la marque.

 

D'après Marzilli (via PCworld.com), DRH pour BrandIndex, cela signifie que pour cette tranche d'âge Apple est devenu une marque grand public, et plus seulement élitiste ou pour un groupe précis de gens : geeks, informaticiens, jeunes... « La clé est d'être grand public et d'être toujours perçu comme cool et innovant », a-t-il déclaré lors d'une interview. Pas d'inquiétude à avoir pour la survie de l'iPad et d'Apple.

 

On aurait pensé que l'iPad, avec notamment son application de lecture iBooks, serait plus adapté à un public attiré par les nouvelles technologies très évoluantes, malgré son prix. Mais non. L'outil multi-média est au contraire devenu l'indispensable compagnon de tout travailleur, homme d'affaires ou retraité désirant se mettre à l'ordre du jour.

 

« C'est tout simplement normal », affirme Marzilli à propos de la baisse de fréquentation des jeunes sur de tels appareils depuis 2008. « L'iPhone et l'iPad ont beaucoup plus de concurrents qu'auparavant. Ces derniers rivalisent sur le même public, alors je comprends que les plus jeunes explorent de nouvelles possibilités. Certains d'entre eux trouvent une nouvelle maison avec Samsung ou le Kindle ».

 

Les jeunes boudent donc l'iPad, préférant encore les autres e-reader ou tablettes à disposition. Peut-être que la nouvelle stratégie d'Apple pour redorer le blason de l'iBookstore (voir notre actualitté) changera la tendance.