L'iPad banni de deux universités à cause de son WiFi

Clément Solym - 23.04.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - ipad - banni - université


Décidemment Apple ne s'en sort pas avec le WiFI de son iPad. On se souviendra que certains utilisateurs s'étaient plaints que celui-ci ne fonctionnait pas bien. On se souviendra aussi qu'Israël a banni l'engin avant même sa sortie nationale car le signal WiFi ne correspondait pas aux normes en vigueur dans le pays. Aujourd'hui ce sont les universités américaines qui s'en prennent à l'iPad.

En effet, les universités de George Washington et de Princeton ont interdit l'appareil sur leurs campus. Le problème viendrait d'une incompatibilité entre le WiFi de l'iPad et les fonctions de sécurisation du réseau des universités. Des dysfonctionnements techniques auraient été constatés. Princeton a même bloqué 20 % des appareils mais travaillerait avec Apple pour résoudre le problème.

Princeton et Washington ne sont pas les seules à avoir l'iPad dans leurs lignes de mire. L’université de Cornell a noté un mauvais fonctionnement du WiFi et s'inquiète d'une saturation probable de son réseau privé si le WiFi de l'appareil d'Apple est utilisé intensivement.

Voilà qui n'est vraiment pas bon pour Apple. Ces problèmes et les reports de sortie de la version 3G et à l'internationale marquent un départ vraiment raté pour un appareil qui avait été lancé en grande pompe. Dommage !