L'iPad domine le marché des tablettes tactiles en Chine

Clément Solym - 10.08.2012

Lecture numérique - Tablettes - Apple - iPad - Chine


Sur le secteur des tablettes tactiles, en Chine, aucun de ses concurrents n'arrive à la cheville d'Apple. En terme de parts de marché. D'après les résultats d'une enquête de l'institut Analysis International, le leader distance de très loin ses principaux rivaux Lenovo, Eben, Samsung ou encore Acer. Au cours du second trimestre 2012, la firme américaine de Cupertino affiche un score totalisant près de 73 % des ventes chinoises.

 

 

 

En dépit de résultats toujours excellents lors de son dernier rapport financier, fin juillet, Apple déplorait de mauvaises performances en Asie. Son chiffre d'affaire avait baissé de plus de 20 % d'un trimestre sur l'autre. En raison de la banalisation de ses résultats hors pairs, la marque n'avait pas manqué de décevoir les attentes de ses actionnaires. Néanmoins Apple conserve, avec 117 milliards de dollars, la réserve de fonds la plus importante parmi les sociétés high-tech à travers le monde. Avec un chiffre d'affaire et un bénéfice globaux toujours en hausse, la pomme reste la société la mieux côtée à travers le globe.

 

Sa domination sur le marché chinois des tablettes ne date pas d'aujourd'hui. Sa part de marché désormais élevée à hauteur de 72,6 %, se situait déjà à 74 % sur la même période de l'année 2011. Au cours du second trimestre 2012, Apple a écoulé plus de 17 millions d'iPad en Chine. La concurrence, même réunie, n'égale pas la moitié des ventes. Ce marché indispensable à la firme, est celui qui lui réussit le mieux en dépit de l'importance de la concurrence locale.

 

Cette réussite inégalée doit sans doute une part de succès à l'arrivée remarquée de l'iPad 3, ainsi qu'à la diminution du prix de son prédécesseur l'iPad 2.

 

Du côté de la concurrence sur le même secteur en 2012, on note en revanche une évolution des positions des principaux challengers. Avec 8,38 % de part de marché, c'est désormais le Chinois Lenovo qui prend la tête du peloton suiveur. La marque a misé notamment sur sa disponibilité nationale, de judicieux partenariat et des produits compétitifs. Le premier concurrent d'Apple dans le monde, le Coréen Samsung, ne figurerait qu'en quatrième position avec un score de 3,59 %, juste derrière  Eben. 

 

Avec ses deux produits phares sur le secteur, offrant la compétitivité prix et celle de la technologie, la pomme a encore de beaux jours devant elle au pays du nashi.