L'iPhone 6, mille fois plus cher que le Fire Phone d'Amazon

Clément Solym - 09.09.2014

Lecture numérique - Tablettes - Fire Phone - Amazon Apple - iPhone 6


Si Amazon (ré) affirme sa foi inébranlable dans son smartphone, le Fire Phone, la raison qui pousse la firme à proposer pour 99 cents l'appareil avec un abonnement de deux ans chez AT&T, reste confuse. Surtout qu'en plus, les clients obtiennent une année de service Amazon Prime en cadeau. Difficile de ne pas croire que le bateau a pris l'eau, et qu'il faut sauver les meubles.

 

 

 

 

Début septembre, des données croisées par le Guardian envisageaient que près de 35.000 Fire Phones avaient été vendus, depuis le 25 juillet. Un chiffre extrêmement bas. L'appareil était alors proposé, dans sa version 32 Go, pour 200 $ chez l'opérateur téléphonique américain.  

Les données avancées par le Guardian ne sont pas aussi précises qu'on pourrait l'attendre, reconnaît d'ailleurs le journal. Le calcul est simple : il existe entre 175 et 177 millions de smartphones actuellement activés sur le territoire américain. Selon comScore, les parts de marché du Fire sont de 0,015 %, soit quelque part entre 26.250 et 26.550 smartphones Amazon actuellement sur le marché. 

Les données de la régie publicitaire Chitika confirment, en regard du trafic généré par le navigateur du Fire Phone, le manque de réussite, mais estimeraient plutôt que 33.000 appareils ont été activés. (voir notre actualitté, 1er septembre)

Passant à 99 cents pour un abonnement de deux ans, Amazon décide de mettre le paquet pour attirer les chalands encore indécis. Et surtout, vante les mérites de sa plateforme et la quantité de contenus que l'on peut obtenir. Avec le service Prime, ce sont en effet 500.000 ebooks que les utilisateurs peuvent emprunter, mais également des services sur la vidéo et la musique. Le stockage cloud est également illimité pour les photos.

 

Mais comment ne pas considérer cette opération – une fameuse rédauction, 200 fois moins cher ! – comme l'aveu d'un échec commercial ? L'obsession du client aurait-elle aveuglé la société, au point qu'elle lui court après comme une forcenée ?

 

Car, après tout, si le Fire a des défauts évidents, et plusieurs fois soulignés par la presse spécialisée, il n'en reste pas moins que cette offre est séduisante. Mais surtout, elle contraste énormément avec les fuites-informations concernant le nouvel iPhone 6. Ce dernier est attendu avec un écran plus grand, certes, inrayable, re-certes, mais à un prix qui défie l'imaginaire, de 900 €, ou peu s'en faudra, pour l'appareil nu.

 

Cher, évidemment. 

 

Avec une opération proposant un smartphone, malgré tout complet, 1000 fois moins cher que celui d'Apple, Amazon frappe malgré tout très fort. Le pari est dans tous les cas risqué...