L'offre culturelle sur Google Play : fini de jouer

Clément Solym - 28.11.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google Play - livres numériques - facture SFR


Depuis l'annonce de son ouverture en début d'année, la boutique Google Play a fait du chemin, et s'est déjà installée dans plusieurs pays européens, de la Belgique à l'Italie. En France, la boutique prend doucement le chemin des foyers, et étoffe considérablement son offre, aussi bien au niveau des contenus que des fonctionnalités disponibles. Toutes les conditions sont réunies pour la création d'un nouvel écosystème...

 

Today's latte, Google Play.

Today's latte, Google Play, yukop, CC BY-SA 2.0

 

 

Après quelques mois de tâtonnements, durant lesquels il aura fallu convaincre les éditeurs du bien-fondé de l'offre numérique de Google, la librairie numérique est prête, juste à temps pour les fêtes, à séduire son monde. D'abord, avec l'inclusion de petites fonctionnalités, comme le paiement via la facturation téléphonique, pour les clients SFR uniquement, mais utilisable quel que soit le constructeur du smartphone, de l'ordinateur, ou de la tablette. (voir notre actualitté)

 

Par ailleurs, Google Play n'accepte désormais que les commentaires déposés par des utilisateurs enregistrés sur Google+, une façon de promouvoir son réseau social tout en organisant un peu mieux la critique. Au risque de provoquer la frilosité des lecteurs ?

Désormais, les avis que vous rédigerez comporteront votre photo et votre nom Google+, et seront visibles par tous.

Vos avis précédents comporteront le nom "Un utilisateur de Google".

Bien sûr, impossible de ne pas imaginer une utilisation de ces nouvelles données à des fins de recommandations, toujours plus précises, toujours plus tentantes...

 

Enfin, dernière nouveauté pour la fin de l'année, la possibilité de précommander certains titres dans la boutique numérique, avec la possibilité de se raviser d'un clic en cas de changement d'avis. Sympa, mais on cherche encore l'intérêt pour des produits culturels dématérialisés...

 

Reste maintenant à la boutique à convaincre les ayant droit : si tous les Prix littéraires sont disponibles dans la boutique, l'offre est encore assez restreinte : les prix décidés de façon anarchique par la boutique, ou le retrait de Bragelonne, y sont peut-être pour quelque chose...