L'UFC-Que Choisir dénonce la mascarade du tarif social de l'Internet

Clément Solym - 08.09.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - tarif - social - internet


Selon l’association de consommateurs l’UFC-Que Choisir, le tarif social de l’Internet, proposé par Eric Besson, ministre de l’Industrie, est « bien trop élevé ». A 20 € par mois pour le téléphone fixe et l’accès illimité au haut débit, l’offre n’apparaît même pas concurrentielle sur le marché, comme le note nos confrères de PCInpact.

C’est dire à quel point on est dans la mascarade et la seule communication. Cependant, Eric Besson, pour répondre aux différentes critiques rappelle que la situation n’est pas la même pour le client, qu’il se trouve en zone densément peuplée ou au fin fond de la campagne profonde…Et quand l'UFC-Que Choisir réclame un maximum de 10 €, le ministre répond que les fournisseurs ne suivront pas.


Mais, pour éviter un tel déballage, n’était-il pas plus simple de réunir tous les acteurs de cette affaire autour d’une table avant de proposer trop rapidement des chiffres. Mais, apparemment, pour M. Besson, il était plus opportun de faire l’inverse…

Résultat, le ministre annonce une prochaine consultation des associations de consommateurs avant même la mise en place de ce tarif social d’accès à Internet. Soit exactement ce que demande, dans un communiqué, l'UFC-Que Choisir ! Bon, tout le monde est d'accord, alors.

Sachant l’importante prise par Internet dans notre société, il devient évident que priver quelqu’un, une famille, des enfants, d’un libre accès à la toile, c’est aussi mettre à l’écart. Une réflexion est donc nécessaire pour arriver à un consensus sur ce point avec les fournisseurs d’accès à Internet.