La chaîne Saraiva confiante quant au lancement de son lecteur

Julien Helmlinger - 21.08.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Saraiva - Brésil - Lecteur ebooks


Au Brésil, le groupe Saraiva semble prendre les tendances mondiales de la lecture numérique à contre-pied. Si les tablettes ont le vent en poupe sur les marchés les plus développés, la centaine de boutiques de la chaîne Saraiva commercialise désormais sa gamme de lecteurs ebooks, des appareils français fabriqués par Bookeen. Sur le territoire brésilien, où le Kindle d'Amazon s'est installé depuis un an environ, le libraire en position de leader entend concurrencer Bezos, Google, Apple et Kobo sur le segment de la lecture numérique.

 

 

 

 

Les appareils de lecture Saraiva Lev, et Saraiva Lev com Luz (technologie FrontLight), dotés d'un écran E-Ink, offrent une résolution haute définition, ainsi qu'une interface optimisée. Ils sont commercialisés respectivement aux tarifs de 299 et 399 réals brésiliens, soit environ 100 et 130 euros. Les voilà lancés sur un segment de lecture numérique qui ne représenterait encore que 4,3 % du marché global du livre, mais avec les opportunités de croissance que cela implique.

 

Et c'est avec grand bruit que la chaîne brésilienne présente sa nouvelle offre. Elle a convié des journalistes à Sao Paulo, à l'occasion d'une conférence de presse. Son PDG Michel Levy lui-même est monté sur scène pour présenter la gamme de lecteurs, à la mode de Steve Jobs. 

 

Le jour suivant le lancement, le PDG s'est confié à Publishing Perspectives. Il présente la situation et pourquoi il y voit une opportunité : « Nous avons plusieurs marchés à divers stades d'évolution. Au Brésil le marché de l'ebook est encore globalement naissant et pour cette raison nous pensons que c'est maintenant le moment de fournir le LEV aux Brésiliens. Quand le marché émerge, vous pouvez vous positionner et vous repositionner quand il y a une rupture. C'est ce que nous faisons. »

 

Statistiquement parlant, d'après les données observées sur la clientèle de Saraiva, 70 % des clients ont déjà été exposés à un e-reader. Et parmi eux ils seraient 87 % de répondants à se dire intéressés d'en savoir plus voire d'en acheter un. Pour Levy, partant du principe que Saraiva est le plus grand détaillant de bouquins dans le pays, il y aurait donc de « grandes chances que ce soit un succès ».

 

Selon lui le lecteur ebook n'est pas technologiquement dépassé par les tablettes et smartphones. Il offrirait une « expérience de lecture unique ». Celle-ci serait valorisée par les lecteurs, si bien qu'il pense que la majeure partie de ses clients voudrait posséder à la fois un appareil intelligent et un autre dédié à la lecture, estime Michel Levy. (via PublishingPerspectives)