Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La croissance de l'ebook, 'fortement ralentie' en 2016

Clément Solym - 19.03.2014

Lecture numérique - Usages - Lecture numérique - croissance du marché - livres numériques


Les industries créatives seront le moteur de croissance des prochaines années, pour le Royaume-Uni, raconte une étude de Enders Analysis et Bain & Company. Le rapport a passé en revue le dynamisme des secteurs d'activités, musique, cinéma, télévision, publicité, arts et édition. Alors que les Britanniques consomment plus de neuf heures de médias chaque jour, il faut bien arriver à un point d'étape pour mesurer ce que l'avenir réserve à nos voisins d'outre-Manche.

 

 

Ebook readers
TheCreativePenn, CC BY 2.0

 

 

Le nombre d'entreprises créatives a augmenté de 17 % depuis 2010, et constitue 1,7 million d'emplois, avec 5,2 % du PIB, soit 71 milliards £ sur l'année 2012. C'est d'ailleurs une augmentation de 19 %, toujours depuis 2010, une croissance bien plus rapide que le reste de l'industrie. Ces dernières ont été « le centre de la transformation numérique de l'économique du Royaume-Uni, grâce à la connexion entre la technologie et les consommateurs ».

 

Dans le domaine du livre numérique, le marché devrait atteindre 35 % des ventes d'ici deux ans, mais la suite du développement sera très lente. Après une très forte progression, le taux d'adoption devrait donc se ralentir, et l'on projette surtout qu'Amazon disposera clairement de parts de marché considérables dans le domaine. L'enjeu, pour les éditeurs, sera surtout de parvenir à approvisionner un marché pareil.

 

Dans le même temps, note Dame Gail Rebuck, présidente de Penguin Random House UK, le marché britannique reste fort, avec 5 milliards £ générés en 2012. Certes, les livres numériques élargissent le choix apporté au consommateur, mais l'édition et la narration, pour continuer de prospérer, doivent être mieux protégées par le gouvernement. La perte de valeur du droit d'auteur serait une véritable catastrophe pour le secteur, qui dans le même temps participe à l'éducation et l'alphabétisation. 

 

Développer les services internationaux, les bouquets et abonnements, ou encore, les marchés de niche constituent les pistes premières pour envisager l'avenir. Or, cela ne se fera pas sans une lutte réelle et probante contre le piratage, dont l'étude indique qu'elle sera un fort problème pour l'avenir. Un nouveau travail pédagogique doit être fait, notamment dans le domaine des manuels scolaires - les cinq prochaines années seraient donc critiques.

 

« L'entreprise, les décisions de dépenses institutionnelles et gouvernementales, dans les prochaines années, influenceront tout particulièrement les résultats d'Amazon, d'Apple et des éditeurs traditionnels. Mais il semble peu probable que que le récit, qui est au coeur de la lecture, soit tiré vers le bas, et beaucoup modifié au cours des 10 ou 50 prochaines années. Cette méthode de communication parle directement aux personnes que nous sommes », conclut la présidente de PRH.