La croissance numérique éléphantesque de l'ebook sur smartphone

Nicolas Gary - 25.05.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - livres numériques - Amazon - Inde


L'Inde a probablement atteint le point d'inflexion dans la vente de livres numériques. Avec un secteur qui représente entre 2 et 5 % des ventes réalisées par les éditeurs locaux, les résultats sont encore loin du marché américain, certes. Toutefois, l'essor des smartphones dans le pays redessine le marché du livre. 

 

 

India-7805 - Jain Temple

archer10 (Dennis), CC BY SA 2.0, sur Flickr

 

 

Ashok Banker, best-seller indien, a écoulé 2,1 millions d'exemplaires de ses différents livres, incluant ses réécritures des épopées mythologiques. Or, 9 % des ventes ont été effectuées en format numérique. Et désormais, il atteint les 3000 exemplaires vendus, mensuellement, en ebook, principalement par l'intermédiaire d'Amazon. 

 

Fort de ces constats, l'auteur a décidé de crée un portail, AKB eBooks, actuellement en maintenance, avec une réouverture au mois de juin. Une solution pour pousser les ventes numériques, et les voir « augmenter de manière significative », assure-t-il au Times of India.

 

Chez Hachette India, Thomas Abraham confirme la tendance : « Peu de personnes, en Inde, accepteraient de dépenser 7000 roupies [près de 88 €, avec un salaire moyen de 94 € NdR] pour acheter un lecteur ebook, et mettre de l'argent dans des livres numériques. Mais maintenant que les tablettes et les smartphones disposent d'applications de lecture, nous voyons les débuts de ce qui pourrait bien être un grand changement. L'année passée, nous avons observé un saut quantique dans les ventes. »

 

Ce n'est pas faute d'avoir tenté d'attirer les clients : depuis mars dernier, Amazon a mis en place un système de micro-crédit pour l'achat de ses Kindles. Pour 500 à 900 roupies par mois, on peut se procurer un des lecteurs ebook, sur une période de 10 mois : de quoi séduire des consommateurs qui seraient entre 80 et 90 % désireux de faire l'achat

 

Le marché numérique profite également à Flipkart, l'un des plus grands libraires indiens, dont la croissance a connu, en ligne, une belle envolée en juillet dernier. De multiples applications pour les appareils iOS et Android ont permis aux clients de profiter au mieux de leurs achats - tout en améliorant les ventes. « Depuis le lancement des applications, nous avons enregistré 5 fois plus de commandes et de nouveaux clients », assure Nipun Mehra, directeur du commerce détail. Avec un chiffre intéressant : 60 % des lecteurs passent par leur smartphone pour lire.

 

Ayant débuté avec un catalogue de 70.000 titres numériques, le libraire dispose aujourd'hui de 3 millions de titres, sur un catalogue de 5,5 millions d'ouvrages papier. En Inde, Amazon ne dispose, en comparaison ‘que' de 2 millions d'ouvrages. Mais les arguments de l'Américain, pour convaincre les éditeurs sont toujours alléchants : selon des études internes, les clients qui disposent d'un Kindle achètent quatre fois plus de livres, une fois équipés...