La culture sur smartphones a largement le vent en poupe

Clément Solym - 25.10.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - smartphone - consommation - internet


Ils sont réputés intelligents, mais principalement parce qu'ils offrent de nouveaux outils d'accès à l'information : les smartphones ont révolutionné notre consommation de contenus, en général, et d'internet, en particulier...

Parce qu'ils simplifient l'utilisation du net, les smartphones servent à 26 % de leurs possesseurs à publier des commentaires sur les blogs, et 19 % d'entre les smartphonistes possèdent de toute manière leur propre site. Au menu de leur consommation de la toile, Facebook, pour 35 % d'entre eux et Twitter (avec au moins un tweet quotidien), pour 20 %, confirme une étude de OpinionWay. (en PDF)

Téléphone pas intelligent
D'ailleurs, en matière de réseaux sociaux, ils sont voraces. La moitié des détenteurs d'un smartphone consulte ces sites, soit une hausse de 21 %. Et 33 % d'entre eux disposent de plus de 100 contacts par ce biais, qu'ils soient personnels, ou professionnels. Ainsi, 14 % des smarpthonistes présents sur Viadeo ont plus de 100 contacts.

Mais outre ces sites de communication, le smartphoniste consomment et dans leur entourage, on fait facilement appel à eux. Et principalement pour la culture, suivant ce découpage
  • culture (86 %),
  • technologie (84 %),
  • voyages (82 %),
  • sorties (81 %),
  • musique (78 %)
  • sport (67 %)
D'ailleurs, cette communication omniprésente et permanente en fait facilement des ambassadeurs pour les marques de modèles qu'ils utilisent - l'engouement pour l'iPhone 4 pourrait à lui seul étayer cette affirmation.

Enfin, chose assez logique, leur consommation de web est forcément plus grande. Et pour des choses diverses, comme les achats en ligne (en hausse de 12 %), pour 58 % des smartphonistes. De même, un tiers partage vidéo et fichiers divers sur le net, voire télécharge de la musique - ces pans étant en augmentation de respectivement 14 % et 13 %.

Ce qui amène Aurélien Gragnic, directeur-conseil d'OpininonWay à considérer cette population comme prioritaire pour les annonceurs. La France disposerait de 7 millions de smartphonistes, soit autant de consommateurs à toucher pour la promotion de produits...