medias

La fabrique à histoires de Bruno Gibert

Minh Phan - 26.03.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Livre enrichi - Bruno Gibert - Editions Autrement


Bruno Gibert l'a pensé, Bruno Gibert l'a fait. Ma petite fabrique à histoires est une adaptation numérique de son nouveau livre. Conçu par Claire Gervaise (éditrice e-Toiles) et Stéphane Kiehl (auteur et illustrateur pour e-Toiles), il a été coédité avec les Éditions Autrement. Ce livre s'adresse aux enfants de 7ans et plus, au prix de 14,95 euros.

 

 

 

 

« Au fond de la mer, le requin dévore trois petites sardines », et « en forêt l'orage arrose les feuilles mortes ». Telles sont les phrases que l'on trouve dans le livre de Bruno Gibert. À partir de ces 21 petites phrases, nous pouvons créer plus de 190 000 histoires.  Ma petite fabrique à histoires invite à jouer avec les mots et créer un univers bon enfant (c'est le cas de le dire).

 

Une phrase est découpée en quatre parties. Un système de languettes colorées permet de varier à l'infini des combinaisons de phrases. Et à la manière de Queneau, on peut inventer des petits textes rigolos (comme des haïkus) autant qu'on le souhaite. « C'est un système ludique pour s'amuser avec le langage et les mots » explique Claire Gervaise. 

 

L'enfant choisit des morceaux de phrases colorées qui, apposées les unes aux autres, forment une histoire. Un simple clic suffit à faire défiler les données. En plus, L'idée est de se réapproprier un livre par une bande sonore, dit B.Gibert. En effet, à chaque mot, la mer, l'orage, ou les feuilles mortes, un son lui correspond. L'enfant en créant son histoire fait défiler ainsi des sons…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.