La fabrique à petites histoires, ou se bricoler des cadavres exquis

Cécile Mazin - 12.08.2013

Lecture numérique - Applications - histoires - cadavres exquis - Bruno Gibert


Le livre de Bruno Gibert, Ma petite fabrique à histoires, publié en février 2008 aux éditions Autrement Jeunesse est l'une de ces créations amusantes, permettant de se bricoler, littéralement, des histoires un peu folle. Elle fut déclinée en avril dernier sous la forme d'application bilingue, français et anglais, disponible pour Android ou iOS. Le livre, qui repose sur un modèle de cadavres exquis, se retrouve en format numérique, avec quelques petites choses amusantes. 

 

 

 

 

Le fonctionnement est très simple : appuyer sur l'écran pour lancer la première histoire, puis secouer sa tablette dans tous les sens pour que d'autres se composent automatiquement. Si l'on arrive sur quelque chose d'assez insolite - et c'est rapidement le cas, il est possible alors de modifier l'une des quatre bandes pour ajouter un peu de cocasse. 

 

Une option, en haut à droite, permet également, non pas de lire, mais d'ajouter des bruitages, qui vont évoquer les textes des différentes bandes. Bon... gros effort, parce qu'il n'est pas évident de rendre les bruitages idéaux de « six citrouilles » en train d'être cueillies, par exemple. Mais l'application s'en tire souvent très bien. 

 

D'ailleurs, juste pour rire, il faut entendre celui lié à « mon papa », dont on se demande bien ce qu'il représente réellement. 

 

Petit exercice rapide de calcul mental : quatre bandes, avec 18 textes par bande cela fait... Eh non, bien plus que 18 puissance 4, parce qu'en plus, il est possible d'ajouter ses propres interventions et de créer des histoires supplémentaires. Évidemment, ces derniers ne seront pas accompagnés de bruitages. 

 

L'application est proposée pour 3,59 €, et son enrichissement numérique est assez intéressant, puisque l'on ne se contente pas du tout d'une version homothétique standard. Queneau n'aurait peut-être pas crié au génie, mais pour l'inventeur des Cent mille milliards d'histoires, il y a là un jouet amusant.