La Fnac pourrait sortir son propre lecteur d'ebooks

Clément Solym - 25.02.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - fnac - lecteur - ebooks


Malgré la crise et la décision de PPR de vendre la Fnac, l'enseigne tient bon et affiche de bons résultats pour 2009. Samedi dernier nous vous révélions que la Fnac avait vu ses ventes de livres augmenter de 1,9 % sur l'année écoulée.

Il faut savoir que les ventes par le net de l'enseigne ont augmenté de 25 % sur le dernier trimestre 2009. En ce qui concerne le livre numérique, Christophe Cuvillier, le P.D.G. de la Fnac, indique à nos confrères de Challenges que l'enseigne ne se sent pas menacée par Amazon. Il rappelle que l'activité principale de la Fnac est la vente de produits physiques et que « la complémentarité de notre offre entre le Web et les magasins » est l'originalité de la Fnac par rapport à Amazon.

D'autre part selon lui : « En France, ce marché [celui des livres numériques] est limité. Nous avons un problème d'offre, car les éditeurs n'ont pas numérisé tous leurs contenus ». Il envisage tout de même de créer une nouvelle plateforme pour le livre numérique en juin.

Concernant les lecteurs d'ebooks, il indique que la Fnac compte avoir l'offre la plus variée possible mais précise « Certains de ces produits seront sans doute vendus en exclusivité. Et nous n'excluons pas de vendre notre propre lecteur ». Voilà qui est intéressant. On notera que la Fnac vend déjà des produits électroniques sous la marque Höher.

Enfin, Christophe Cuvillier affirme que la Fnac n'a pas prévu de fermer des magasins en 2010 et même mieux elle compte en ouvrir 5 à l'international où elle réalise déjà 30 % de son chiffre d'affaires.