Les Japonais, voraces et dépensiers quand il s'agit d'ebooks

Clément Solym - 04.08.2015

Lecture numérique - Usages - livres numériques - France Japon - dépenses annuelles


La place des livres numériques se consolide dans le monde entier, et au Japon, plus spécifiquement. L’étude du cabinet Statista montre que, sur ce début d’année, les lecteurs passés aux solutions numériques sont, dans l’Archipel, les plus dépensiers, loin devant... les États-Unis, que l’on aurait volontiers attendus dans le top 3.

 

 

 

Avec 86,5 $ dépensés annuellement dans leurs lectures numériques, les Japonais sont les plus importants consommateurs d’ebooks, estime Statista. Le Royaume-Uni vient juste après, avec 84,4 $ et la France, étonnamment, est troisième dans ce classement, avec 68,5 $. 

 

Les Russes, les Brésiliens et les Chinois prennent les trois dernières places de ce tableau, dans un mouchoir de poche compris entre 4,7 $ et 4,3 $ dépensés annuellement. De quoi se poser des questions, puisque le piratage est souvent évoqué en Russie et en Chine, comme des risques sérieux pour l’industrie de l’édition. 

 

(via Business Insider)