La Game Boy a 25 ans, et pouvait lire des livres numériques

Nicolas Gary - 21.04.2014

Lecture numérique - Tablettes - GameBoy - lecteur ebook - livres numériques


C'était un beau matin japonais d'avril 1989, puis un autre matin,  en octobre de la même année, sur le territoire américain. Puis ce fut le matin du 258 septembre 1990 en France… Nintendo envahissait progressivement les magasins de jeu vidéo avec une console portable, dotée d'un écran passablement moche. Elle donna lieu à des millions de ventes et d'heures passées devant des jeux aussi immémoriaux que Tétris ou Super Mario Land. La GameBoy vient de célébrer son 25e anniversaire, depuis sa sortie au Japon… 

 

Original Game Boy

Linl576, CC BY NC 2.0

 

 

Sur l'écran monochrome, il fallait un peu d'imagination pour se rendre vraiment compte des gros carrés de pixels qui représentaient les personnages des jeux - ah, Link… combien d'heures avant de différencier les pieds de la tête, l'épée de l'arc, et j'en passe, et j'en oubie. Des années de mutisme vidéoludique, les yeux rivés sur l'écran… et pourtant peu savent que la machine, depuis 2002 déjà, pouvait servir de… lecteur ebook. Si, si.

 

Pour ce faire, un logiciel a été proposé, le GameBoy Book Reader, permettant d'utiliser soit la GameBoy soit la GameBoy Advance - avec un écran couleur - pour lire des livres. Promis, tout est expliqué à cette adresse

 

Pas certain que la pratique se soit réellement répandue, et il ne reste manifestement pas de trace sur la toile de photo présentant l'écran de la GameBoy affichant des livres numériques. Les deux qui suivent, sont, bien entendu, tirées de l'écran de la GameBoy Advance. Reste que le logiciel pouvait supporter des langues comme le chinois, le russe, l'arabe, le coréen, le japonais ou l'hébreu, mais également le norvégien, le suédois, le danois et d'autres plus classiques, comme le français, l'anglais ou l'espagnol…

 

 

 

Mais les véritables nostalgeeks auront à l'esprit cette musique, intenable...