Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La Grande Bibliothèque du Droit : à utiliser, et enrichir, avec Jurispedia

Clément Solym - 03.03.2014

Lecture numérique - Usages - bibliothèque de droit - jurisprudence - législation


La Grande Bibliothèque du Droit ouvrira durant ce mois de mars, peut-être pour le jour du printemps, qui verra repousser les feuilles de textes de lois oubliées. Ou pas. Dans tous les cas, le Barreau de Paris officialisait la nouvelle au mois de février, annonçant l'ouverture d'un établissement numérique réalisé avec le concours de JurisPedia, initiative créée par l'université de Montpellier, sans aucun lien avec Wikipedia

 

 

Law School

Tulane Public Relations, CC BY 2.0

 

 

« Elle proposera, à terme, une multitude de modèles d'actes validés par les juridictions, des articles de doctrine, l'intégralité de notre précieux « livre noir », des travaux d'universitaires, les comptes-rendus des réunions des Commissions ouvertes du barreau de Paris, ou encore ceux des colloques de nombreuses associations de référence, sans oublier la jurisprudence », explique le Bulletin du Barreau. 

 

Et manifestement, plusieurs membres de l'Ordre des avocats de Paris ont accepté d'apporter leur contribution à ce grand édifice, au travers de leurs travaux personnels, « qu'il s'agisse de blogs incontournables ou de commentaires de décisions ». On y retrouvera également des contrats, des modèles d'actes, ainsi que la jurisprudence, fournie par Legifrance, avec des juridictions. De quoi aisément compléter les 6000 articles fournis par JurisPedia.

 

C'est la volonté de rendre accessible, le plus possible, tant aux pros, qu'aux justiciables, les textes et les réflexions autour du droit, qui a guidé cette aventure. 

 

« Cette abondante manne d'informations juridiques, qui traite de matières très diverses allant du droit pénal à celui de l'immobilier, sera préalablement sélectionnée par un comité scientifique afin que la Grande Bibliothèque du Droit ne propose que des articles, publications et modèles de référence et actualisés », précise Me Emmanuel Pierrat, qui signait le bulletin du 18 février dernier.

 

Et de conclure : « Nous pensons, en effet, qu'un accès gratuit à de nombreuses données juridiques de haute qualité est aujourd'hui primordial pour l'exercice de notre profession, mais également pour tout citoyen. »

 

Une bibliothèque numérique dédiée au droit, et qui sera alimentée par les avocats, les chercheurs, et les professionnels et dont les contenus seront validés par un comité scientifique, chargé de retenir les articles les plus pertinents.