La grande messe du comics numérique aura lieu à New York

Clément Solym - 01.09.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - conférence - thrillbent - comics numerique


Le comics continue tranquillement sa mue vers des horizons virtuels. Thrillbent, Comixology, Madefire, les applications et plateformes en lignes nourrissent aujourd'hui les fils d'information à place égale avec l'actualité sur papier glacé. Rien de plus normal que la grande conférence du comics numérique ait lieu en octobre prochain, la veille de la convention du comics de New York.

 

Organisée par le site très geek Icv2, ce symposium se tiendra au moment où l'offre numérique sur Comixology tend du haut de ses cinq ans à rattraper celle du distributeur traditionnel Diamond en termes de numéros vendus (31 millions contre 25). (voir notre actualitté) Une accélération que le communiqué de presse de la conférence constate et propose d'analyser dans les futures étapes de sa progression.

 

 

Éditeurs, développeurs, libraires, professionnels du marketing ou de l'acquisition de licences, tous les acteurs du milieu « sont invités à y assister ». Dans le détail, les différentes tables rondes reviendront sur l'état du marché depuis deux ans ou encore le secteur jeunesse particulièrement dynamique. Dans le cadre de ce dernier programme, les visiteurs pourront entendre Françoise Mouly, épouse d'Art Spiegelman et surtout éditrice artistique du New Yorker et du magazine avant-gardiste RAW.

 

L'occasion sera aussi donnée d'évoquer l'impact des plateformes de crowdfunding (investissement participatif) dans les publications et de la lecture dynamique. Un apport qui développe un nouveau format de comics de plus en plus proche du cinéma indépendant. Un réflexion portée entre autres par Dave Gibbons pour sa participation à Madefire, John Roberts et David Steinberger de Comixology ou encore Mark Waid pour Thrillbent.

 

Lire le communiqué de presse