La guerre des navigateurs ne devrait pas avoir d'impact sur la lecture en ligne

Clément Solym - 06.08.2012

Lecture numérique - Usages - apple - windows 8 - safari


Alors que l'américain Apple continue de creuser son avance sur le marché des tablettes numériques, des nouveautés sont évidemment annoncées pour les mois qui viennent. Des appareils fonctionneraient avec le nouveau système Windows 8 de Microsoft et Safari serait abandonné pour les PC. La bataille des navigateurs va-t-elle gentiment enflammer les supports de lecture en ligne ?

 

 

Microsoft vient de dépenser 300 millions de dollars avec une filiale de Barnes & Noble pour incorporer Nook au futur Windows 8. Et il semblerait que les nouveaux PC n'offriront plus le navigateur Safari (Apple), ou du moins n'offrira plus ses mises à jours et nouvelles versions  (via Goodereader). Qu'en est-il de ce changement envers les e-readers ?

 

Pour la plupart des gens cela ne changera rien, notamment pour tout utilisateur propriétaire d'une tablette comme Nook ou Kindle qui ne dépendent pas d'application internet ni de leur navigateur pour lire. Pour précision, Nook, Kindle et Safari Book ont leurs propres cloud, c'est-à-dire qu'ils ont leurs propres bases de données. Néanmoins, Safari Book est accessible via le navigateur Safari.

 

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il existe deux types de lecteurs : les « lecteurs-propriétaires » (Kindle) et ceux qui fonctionnent via un navigateur pour aller puiser dans une base de données (via Safari, Firefox, Chrome). Ces derniers lisent les livres en ligne, comme une page web, sans le télécharger. Ils n'utilisent pas de fonctionnalités du programme de lecture, mais celles de leur navigateur internet.

 

Le problème, c'est que les navigateurs sont constamment remis à jour. Or, sous peu, les futures versions de Safari, le navigateur d'Apple, ne seront plus disponibles sur PC. Pour Goodereader, ce changement n'est « sûrement pas très grave », le qualifiant d'un « hoquet mineur ». Tout comme Safari Books Online, qui restera accessible via d'autres navigateurs. Quant aux utilisateurs de PC, ils sont dans les faits peu à se servir du le navigateur d'Apple), préférant Firefox et Chrome. Une petite vague qui ne fera pas grand bruit.