La Kobo Vox confirmée en Allemagne pour cet été

Clément Solym - 14.03.2012

Lecture numérique - Tablettes - Kobo Vox - Allemagne - tablette


Thorsten Schroer, responsable du marché européen chez Kobo, a annoncé lors d'un entretien au site TelTarif que la compagnie allait élargir son offre allemande en commercialisant la tablette Kobo Vox Outre-Rhin dès l'été prochain. Le Kobo Touch, le reader de la marque, est disponible outre-Rhin depuis octobre dernier et s'est constitué une petite réputation auprès des lecteurs. Kobo souhaite maintenant poposer la Kobo Vox comme une alternative bon marché aux tablettes des autres constructeurs.

 

Acquise fin 2011 par le groupe japonais Rakuten pour la bagatelle de 315 millions $, (voir notre actualitté) la compagnie canadienne Kobo déploie un peu plus son offre européenne avec le lancement de la Kobo Vox en Allemagne pour l'été prochain. En France, Kobo a confié la distribution de son reader tactile à la Fnac (Kobo by Fnac).

 

La Kobo Vox

 

Cette fois, point de reader mais une tablette, la Kobo Vox : dotée d'un écran couleur de 7 pouces et du système d'exploitation Gingerbread d'Android, l'objet fait clairement penser au Kindle Fire d'Amazon, même s'il ne joue pas sur le même terrain au niveau de la mémoire vive (512 Gb) et du processeur (unicoeur pour la Kobo Vox, double coeur pour le Kindle Fire, plus rapide).

 

Le prix de vente, estimé autour de 200 €, devra être suffisemment compétitif pour combler ces quelques défaillances et s'imposer comme une alternative bon marché aux iPad et autres tablettes. La Kobo Vox, pourtant présentée comme un eReader, est capable d'accèder à Internet, de lire des vidéos ou de la musique ou encore de télécharger des applications via Google Play.

 

La Kobo Vox est disponible depuis octobre dernier au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Grande-Bretagne pour environ 199 €. Son accueil a été plutôt mitigé avec de nombreuses critiques relatives aux performances de la tablette : bon marché d'accord, mais au prix élevé du confort d'utilisation. « La Kobo Vox est peut-être bon marché, mais ses performances plutôt mauvaises la rendent pénible et désagréable à l'utilisation. Même si nous apprécions la bibliothèque Kobo, nous n'aimons pas la Vox. Nous vous recommandons d'utiliser leur application sur une autre tablette » écrivait ainsi le site Cnet pour conclure son test de la machine.


Kobo compte sur une lecture numérique résolument sociale pour séduire, avec par exemple l'application Reading Life, qui permet aux lecteurs de sauvegarder leurs paramètres de lecture, de commenter les pages d'un livre ou certains passages, voire même d'obtenir des récompenses pour ses performances ! Attention toutefois à l'overdose : Kobo Pulse, l'application dédiée à la lecture sociale, est tombée sous le feu des critiques assassines qui lui reprochaient de « traquer » le lecteur... (voir notre actualitté)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.